2017/84: Prendre Lily, Marie NEUSER

Une mère de famille retrouvée assassinée dans sa baignoire, les seins tranchés, les doigts comme un écrin renfermant deux mèches de cheveux. Le corps d’une étudiante coréenne abandonné la nuit dan un quartier désert. Et des jeunes femmes qui témoignent: leurs cheveux coupés net, tandis qu’elles vivent, marchent, respirent dans une petite ville balnéaire d’Angleterre qui ne connaît pas les débordements. Non loin de la salle de bain de Lily Hewitt vit Damiano Solivo. On lui donnerait le bon Dieu sans confession si ce n’étaient ces déviances auxquelles il s’adonne en secret. Mais son épouse peut le jurer: Damiano est innocent. Damiano est même victime. victime, oui: de la complexité d’une machinerie sociale et judiciaire qui sait comment on façonne les monstres.

Lily Hewitt est retrouvée massacrée dans sa baignoire par ses deux filles. Les seins tranchés, égorgées, et serrant dans ses mains deux mèches de cheveux. Un meurtre terrible et abject, d’autant qu’il apparaît que l’assassin ait voulu que le corps soit découvert par les fillettes… Les policiers trouvent vite leur coupable: le voisin de Lily, Damiano Solivo. Tout converge vers lui : le meurtre quelques mois auparavant d’une étudiante à quelques rues de là (pour lequel un coupable est déjà en prison), les mèches coupées, et puis le passé de Solivo… Seulement, c’est une chose de le savoir coupable, mais encore faut-il pouvoir le prouver. D’autant que Solivo clame son innocence.

Une enquête qui s’attache à la réalité de l’investigation et du terrain. Une enquête qui va s’étendre sur huit longues années, à traquer la moindre poussière de preuve, puisque l’auteur du crime n’a pas laissé grand chose derrière lui. Parce que même si les enquêteurs sont convaincus de la culpabilité du voisin, ils n’ont rien pour l’arrêter. Mais Gordon ne lâchera rien, c’est l’enquête de sa carrière. Lily l’obsède et il lui rendra justice.

Un très bon roman, très bien écrit. On ne peut pas dire qu’il y ai beaucoup de suspens, ce n’est pas haletant, l’action se déroulant sur huit ans avec de longues plages creuses, dans l’attente d’un nouvel élément pour relancer l’enquête, mais c’est un récit très prenant. Je n’ai pu que continuer à tourner les pages pour savoir si Gordon trouverait de quoi inculper Solivo, et puis si Solivo est finalement le vrai coupable ou pas. J’ai littéralement été captivée. J’ai adoré Gordon et son équipe. J’ai aimé suivre leurs errements, leurs doutes, leur désarroi, partager leurs petites victoires…

L’écriture est fluide et addictive. Ce roman est une vraie réussite; encore une auteure à suivre…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :