Archives de Tag: Franck Thilliez

2016/09: Pandemia, Franck THILLIEZ

aa 001

Comme chaque matin, Amandine a quitté sa maison de verre pour les locaux de l’Institut Pasteur. Mais ce matin-là est particulier. appelée pour des prélèvements à la réserve ornithologique du Marquenterre, en Baie de Somme, la microbiologiste est déconcertée: trois cadavres de cygnes gisent sur une étendue d’eau. En forêt de Meudon, un homme et son chien ont été abattus. L’étang qui jouxte la scène de crime a été passé au peigne fin. bilan: un sac de toile lesté de parpaings. A l’intérieur: des ossessements, des crânes, un casque. Quatre corps en kit. Et pendant ce temps, une grippe coriace fauche jusqu’au plus robustes. Elle n’a pas épargné certains increvables du 36, quai des Orfèvres. Une grippe dont la souche demeure curieusement non identifiable.

« L’homme, tel que nous le connaissons, est le pire virus de la planète. Il se reproduit, détruit, épuise ses propres réserves, sans aucun respect, sans stratégie de survie. Sans nous, cette planète court à la catastrophe. Il faut des hommes purs, sélectionnés parmi les meilleurs, et éliminer le reste. Les microbes sont la solution. »

Le dernier opus des aventures de Lucie et Franck. Je crois qu’ils vont me manquer, puisque d’après ce que j’ai compris, on risque de ne pas les revoir avant très longtemps. S’ils reviennent.

Je ne vais pas être originale, hein. Cette chronique va faire écho aux précédentes, évidemment. Le récit est bon, très bon, à mon goût. Toujours aussi glauque et sombre, très efficace. Cette fois-ci, l’homme en noir et ses acolytes vont tenter de décimer la population par une attaque bactériologique. Lucie, Franck et les autres vont devoir à la fois lutter contre les pires criminels et contre l’infiniment petit.

Un récit qui rend un peu parano quand même. Depuis la lecture de ce roman, je lessive toutes les clanches des portes de mon appartement chaque semaine et me lave beaucoup plus souvent les mains. Je te parle même pas des lingettes antibactériennes et du nettoyage des lavabos et des toilettes. J’étais déjà pénible avant, mais là… Un peu parano, je te dis. Mais ça ne m’a pas empêchée de le dévorer en quelques jours. Difficile à lâcher. Bref, je suis toujours fan!

thrillerpolar-pativore2

Dans le cadre du challenge Thrillers et Polars chez Sharon

Publicités

2016/03: Angor, Franck THILLIEZ

aa 002

Camille Thibault est gendarme dans le nord de la France. Depuis sa greffe du coeur, elle fait chaque nuit des cauchemars où une femme séquestrée l’appelle au secours. Un rêve tellement vrai, comme un souvenir… celui de son donneur? Camille n’a plus qu’une obsession: retrouver son identité et découvrir quel drame il a vécu… Au même moment, à une centaine de kilomètres de là, deux employés de l’Office National des Forêts croient apercevoir une ombre dans une cavité laissée par un arbre déraciné. L’un deux s’approche. Deux yeux presque blancs, dépourvus d’iris, c’est tout ce qu’il aura le temps de voir avant qu’une main venue des entrailles de la terre ne lui agrippe les cheveux. Lucie et Sharko sont en train de donner le biberon à leurs jumeaux quand Franck est appelé sur une nouvelle affaire: une femme, victime d’une longue séquestration. Presque aveugle, tant elle est restée dans le noir… sous un arbre. Mais Sharko s’aperçoit bientôt qu’à chacune de ses découvertes, il a été devancé par une jeune femme, gendarme dans le Nord…

Angor: Désigne une douleur thoracique qui apparaît généralement pendant un effort ou un stress. Elle survient le plus souvent chez des patients qui présentent une insuffisance coronarienne.

Camille a subit une greffe du cœur. Mais depuis quelques temps, son nouveau cœur se meurt. Le greffon est rejeté. Et puis elle fait des rêves étranges, dans lesquels elle est témoin d’elle ne pas vraiment quoi, mais d’un crime elle en est sure. Ce qui l’amène à penser que le cœur qu’elle a reçu provient d’un criminel et que c’est pour ça que son corps le rejette. Elle se met donc dans l’esprit de retrouver l’identité de son donneur et d’enquêter sur lui. Les découvertes vont être surprenantes. Et effarantes.

On est plongés ici encore un peu plus dans les bas-fonds. Ici, on parle de commerce horrifique entre criminels et/ou collectionneurs macabres, de trafic d’organes et d’enfants, entre autres. Et on voyage… Difficile d’en dire plus sans révéler l’intrigue. On avance dans les cercles de l’Enfer et l’Homme en noir prend corps. C’est la suite logique d’Atom[Ka]. Et la parfaite introduction de Pandemia.

Bref, comme d’habitude, un thriller très très noir, glauque et cruel et très très efficace, percutant. Avec un gros travail de recherches en amont j’imagine, vu les faits abordés (comme pour les précédents, d’ailleurs). J’ai été ravie de retrouver nos chers Lucie et Sharko. C’est fou comme on s’attache… Absolument fan, je ne peux qu’en conseiller la lecture.

thrillerpolar-pativore2

Dans le cadre du challenge Thrillers et Polars chez Sharon

 


2016/02: Atom[ka], Franck THILLIEZ

9782265093560

 

A quelques jours de Noël une affaire d’envergure démarre pour Lucie Henebelle et Franck Sharko, policiers de la fameuse section criminelle du 36, quai des Orfèvres. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue et amie a disparu, alors qu’elle enquêtait sur un dossier explosif dont personne ne connait le contenu. Sa seule trace est son identité griffonnée sur un papier détenu par un enfant errant très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface: des victimes jetées vivantes mais inconscientes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis grâce à des coups de fil mystérieux à la police. Tandis que l’affaire s’accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui de manière dangereuse. Un duel secret et cruel s’engage alors, détruisant le flic à petit feu…

 Voilà: un journaliste est d’abord retrouvé mort chez lui, enfermé dans son congélateur. Une de ses amies et collègue a également disparu alors qu’elle enquêtait sur un gros coup. On retrouve son nom noté sur un papier dans le main d’un enfant venu d’on ne sait où, visiblement en très piteuse santé, et porteur d’un étrange tatouage. Cela mènera vers l’incendie d’un monastère. En parallèle ressort une vieille et sombre affaire de femmes retrouvées dans des lacs gelés, mortes pour les premières, sauvées de justesse grâce à un appel anonyme pour les suivantes. L’enquête va mettre au jour des recherches poussées sur l’hypothermie et sur la survie du corps au-delà de la mort. Des secrets terribles qui mèneront Lucie et Franck jusqu’à Tchernobyl.

On continue de toucher aux plus sombres zones de l’âme humaine. Ici, on parle d’expérimentations, de recherches scientifiques qui ne sont pas sans rappeler certaines heures sombre de l’Histoire, de radiations, … On parle ici d’une catégorie de criminels des plus noirs. On touche au pire de ce qu’à pu produire l’humanité. Ceux-là n’ont pas de limites et ont une obsession. Et les moyens d’assouvir leurs désirs. Parce qu’ils sont surs de pouvoir braver la mort et qu’ils sont prêts à tout pour trouver la solution.

Comme toujours, un roman très sombre, de plus en plus glauque. On continue de descendre dans les tréfonds de la noirceur humaine. Très efficace. Respect à Franck Thilliez pour réussir à écrire encore des thrillers toujours pire que le précédent.

thrillerpolar-pativore2

Dans le cadre du challenge Thrillers et Polars chez Sharon


Puzzle, Franck THILLIEZ

puzzle

Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont râvé de participer au jeu ultime, celui dont on ne connaît que le nom: Paranoïa. Le jour venu, ils reçoivent la règle numéro un: Quoi qu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. Suivie un peu plus tard de la règle numéro 2: L’un d’entre vous va mourir. Et quand les joueurs trouvent un premier cadavre, jeu et réalité commencent à se confondre. Paranoïa peut alors réellement commencer…

Un nouveau huis clos stressant où Thilliez s’évertue à nous perdre complètement, à jouer avec nos nerfs. A l’instar du « Cercle de Moebius », nous entrons dans le cercle vicieux complexe  de l’esprit humain, assorti d’un final inattendu. Un bon page turner. Il y a certaines choses prévisibles, mais ça se dévore allègrement. Un livre qui tient ses promesses, qui tient sans problème le lecteur en haleine. Un bon supsens, un rythme soutenu, captivant.

En laissant de côté quelques évidences, c’est un bon moment de lecture, bien efficace. J’aime toujours autant Thilliez!

thrillerpolar-pativore2

Dans le cadre du challenge Thrillers et Polars chez Sharon


L’anneau de Moebius, Franck THILLIEZ

9782266205047

Pour sa première enquête, Victor Marchal aborde le métier de flic par sa plus noire: une actrice du porno torturée, une plongée dans le monde des déviants sexuels et des monstres de la nature. Depuis toujours, Stéphane Kismet est hanté pas des images prémonitoires, mais cette fois elles obéissent à une terrifiante logique. Dans ses rêves, Stéphane possède une arme, il est recherché par la police, une petite fille est morte…Les trajectoires de Victor et Stéphane vont se rejoindre. L’un n’a encore rien vu, l’autre ignore qu’il sait déjà tout…

J’aime beaucoup les écrits de THILLIEZ. Celui-ci n’échappe pas à la règle. C’est très bon. Très surprenant aussi. C’est le premier THILLIEZ que je lis qui tienne du fantastique. On est toujours dans du thriller hein, mais là, c’est bien barré…

Pour ne pas changer, c’est très prenant, haletant même. On est toujours dans ambiance très sombre. Le héros est enfermé dans cet anneau de Moebius dont il cherche désespéremment à échapper, sans pour autant comprendre comment. Il se lance alors dans une quête effrénée contre lui-même, essayant de contrecarrer ses visions. Pas de temps mort, un suspens soutenu d’un bout à l’autre du roman. Jusqu’à sa conclusion infernale. J’ai adoré.

88164116_o

Dans le cadre du Challenge Thrillers et Polars 2014-2015 de Canel


L’encre et le sang, Franck THILLIEZ et Laurent SCALESE

2097305022

 

Au fond d’un vieux garage hongkongais, ELLE est là. ELLE l’attend.

La machine.

Il suffit de taper. Et tout s’écrira, DANS LA REALITE. Très vite, l’écrivain William Sagnier comprend qu’il tient là l’instrument de sa vengeance. La femme qui l’a trompé. L’homme qui lui a volé son livre. Tous ceux qui l’ont humilié, utilisé, détruit, seront punis à leur tour. La vie, la mort, la toute-puissance au bout des doigts, là où se mélangent l’encre et le sang…

Nouvelle fantastique très courte (118 pages). Plutôt bon et original.

A conseiller aux amateurs de Stephen King.

 


Train d’enfer pour ange rouge, Franck THILLIEZ

9782266204996

 

Depuis six mois que Suzanne a disparu, le commissaire Franck Sharko erre dans un monde peuplé de ténèbres. La découverte d’un cadavre cruellement mutilé, en une mise en scène défiant l’imagination, va le propulser au cœur d’une implacable machinerie meurtrière. Un voyage hallucinant et halluciné, des carrières granitiques bretonnes aux sordides backrooms sadomasos de Paris… Tapie dans l’ombre de la Toile, serait-ce la résurrection de l’Ange rouge, cet esprit machiavélique qui mène la danse à train d’enfer ? Et ce n’est pas Poupette, sa loco modèle réduit, seule encore à apaiser ses tourments, qui pourra lui indiquer la voie…

 

« Un cadavre est retrouvé par la police aux environs de Paris. La victime a été décapitée, les yeux arrachés et replacés dans leur orbite, les membres suspendus par des crochets. Le commissaire Franck Sharko est chargé de l’enquête. Ce meurtre l’intéresse d’autant plus que sa femme, Suzanne, a disparu depuis 6 mois et qu’elle pourrait être, en ce moment même, entre les mains d’un déséquilibré du même acabit. Bientôt des indices sont envoyés par le meurtrier directement à Sharko, par email et sur son portable. Le tueur est là, tout près. Il connaît Franck qui se fait aider d’une profileuse et d’un pro de l’informatique pour son enquête. Un autre cadavre de femme ayant succombé à ses blessures est retrouvé dans des abattoirs désaffectés, atrocement torturée et dont l’agonie a été filmée pendant des mois. » Livre.fnac.com

L‘enquêteur, le commissaire Sharko, est un être torturé qui ne se remet pas de la disparition inexpliquée de sa femme six mois plus tôt, et qui va se trouver confronté à son pire cauchemar.

Un personnage principal (le commissaire) complexe, un tueur sadique et minutieux, des personnages secondaires attachants. Thilliez nous confronte ici aux bas-fonds sadiques / SM, poussés à leur paroxysme.

Un excellent thriller, très noir, et une intrigue captivante, très glauque. J’adore!