Archives de Tag: Cédric Legrain

2018/70: Victor au cœur des Catacombes, Cédric LEGRAIN

Victor-au-coeur-des-Catacombes

– Qui est là ? Esprit présente-toi ! L’objet se déplaça d’une lettre à l’autre. Le médium décryptait le message au fur et à mesure qu’il se dévoilait à ses yeux. – S-E-R-G-E ! – L’esprit se prénomme Serge ! – Mais ce n’est pas possible, cria Marie […]

Trois coups retentirent à nouveau. L’odeur fétide s’intensifiait. Marie sortit un mouchoir pour s’en couvrir le nez. […] – Esprit es-tu là ? Si tu es avec nous, manifeste-toi maintenant ! […] Des voix entremêlées venues de nulle part résonnaient dans le cabinet. Une bougie se renversa répandant sa cire bouillante sur le sol. La goutte se déplaça à nouveau et orthographia le prénom Serge une seconde fois. Dans l’obscurité ambiante, un visage et une main apparurent de l’autre côté du miroir placé au-dessus de la console. […] La goutte reprit son mouvement de lettre en lettre. – J’-A-I J-O-U-E E-T J’-A-I P-E-R-D-U ! lut le médium à haute voix. […] – Votre esprit prétend s’appeler SERGE ? – Il ne le prétend pas. Il s’appelle Serge ! – Mais ce n’est pas possible, le seul Serge que je connaisse c’est mon frère. – Il est mort depuis combien de temps ? – Il n’est pas mort ! – Désolé, ma chère Marie, mais j’ai le regret de vous annoncer que votre frère Serge est mort !

Finalement, je n’ai pas pu abandonner Victor! J’ai de suite enchaîné avec le deuxième tome des aventures de cet enfant attachant. Tu vois, c’est un peu comme les aventures d’Harry Potter: je suis tombée dessus un jour hasard et je n’ai pas pu le lâcher ensuite! Là, c’est pareil. La dernière page du premier tome tournée, ma curiosité pour la suite a été la plus forte…

Lire la suite


2018/68: Victor et les âmes de Montmartre

 

victor-et-les-ames-de-montmartre

“ Le vieillard prit une grande inspiration […] – Je ne t’ai pas tout dit Victor au sujet du monde des vivants. – Je ne comprends pas papi. – Ce monde n’est plus le nôtre. Chaque sortie se nourrit d’une contrepartie. Ce qui en fait un deal dangereux. – Quelle contrepartie ? Quel deal ? Et c’est quoi un deal ? demanda l’enfant. – C’est une entente, un accord. – Une entente avec qui et pour quoi faire ? – Quand un vivant meurt par maladie, il intègre le monde des âmes au sein d’un cimetière c’est-à-dire ce que nous sommes […] Des fantômes. Nous nous déplaçons dans l’enceinte de ce lieu et ici une nouvelle vie éternelle commence pour nous. Nous vivons désormais tous ensemble quelle que soit la date de notre arrivée. Entre nous, tout est comme à l’extérieur. Nous pouvons discuter, nous toucher, bouger, courir, rire, pleurer. Nous voyons les vivants qui viennent se recueillir sur nos tombes mais EUX ne nous voient pas. Ils ne nous entendent pas. Ils ne se doutent pas de notre présence. Nous ne pouvons communiquer avec EUX ! Quand nous les côtoyons au sein du cimetière, nous ne pouvons les toucher ou attirer leur attention […] On ne peut sortir qu’après vingt heures. Mais il faut être de retour avant minuit sans quoi il faut lui remettre l’esprit d’un vivant. C’est ça le deal ! ”

Voici le premier tome d’une trilogie surnaturelle, qui selon moi s’adresse aussi bien à toi, lecteur émérite, pour qui cette saga sera un moment de pure détente, qu’aux ados. Moi, je l’ai dévoré. Ca se lit tout seul!

Alors voilà: Victor, 11 ans, est décédé voilà trois ans. Il est inhumé au cimetière de Montmartre, dont le gardien n’est autre que son père. Le jeune Victor fait l’expérience de la vie après la mort. Dans son nouvel environnement, Victor va retrouver son grand-père mais aussi un nombre certain d’illustres personnages, plus ou moins farfelus.

Mais voici que se tient de nouvelles funérailles. La nouvelle arrivante est une toute jeune fille aussi, prénommée Sophie. C’est tout naturellement que les âmes des deux enfants se lient d’amitié, que Sophie va se confier à Victor et que ce dernier va tout faire pour venir en aide à son amie…

J’ai tout de suite été prise par ce récit, que j’ai lu d’une traite! C’est léger, il y a plein de rebondissements, de l’humour, des surprises, … Malgré quelques coquilles, je me suis plongée dans les méandres des préoccupations de ces âmes, j’ai suivi avec intérêt leurs histoires, j’ai pris plaisir à me balader le long des allées.

Le rythme est enlevé, les évènements s’enchaînent facilement, le récit est enjoué. Victor est un personnage auquel on s’attache très vite. Il est badin, railleur, moqueur, goguenard, aventureux, audacieux, et d’une infinie gentillesse… Il se retrouve confronté à des situations parfois cocasses, compromettantes, fâcheuses, délicates, et même funestes.

Voilà, c’est une très plaisante découverte et je remercie vivement Cédric Legrain de m’avoir proposé de découvrir son travail. Je te parle bientôt du deuxième tome…

Disponible ici: clique!


%d blogueurs aiment cette page :