Archives de Tag: Camilla Lackberg

2016/05: L’enfant allemand, Camilla LACKBERG

9782330037383

Tandis qu’elle entreprend des recherches sur cette mère qu’elle regrette de ne pas avoir mieux connue et dont elle n’a jamais vraiment compris la froideur, Erica découvre, en fouillant son grenier, les carnets d’un journal intime et, enveloppé dans une petite brassière maculée de sang, une ancienne médaille ornée d’une croix gammée. Pourquoi sa mère, qui avait laissé si peu de choses, avait-elle conservé un tel objet? Voulant en savoir plus, Erica entre en contact avec un vieux professeur d’histoire à la retraite particulièrement élusif et étrange. Deux jours plus tard, il est sauvagement assassiné… Dans ce cinquième volet des aventures d’Erica Falck, Camilla Lackberg mêle avec virtuosité l’histoire de son héroïne et celle d’une jeune Suédoise prise dans la tourmente de la Seconde Guerre Mondiale. Tandis qu’Erica fouille le passé de sa famille, le lecteur plonge avec délice dans un nouveau bain de noirceur nordique.

Voici donc la cinquième enquête d’Erica et Patrick.

Erica se met à ranger le grenier de la maison familiale et fait une surprenante et singulière  découverte dans un coffre. Elle y découvre quelques objets laissés par sa mère. Un journal intime, une brassière de nourrisson ensanglantée, et dans celle-ci, une médaille nazie.

Cette fois-ci, Erica est touchée très directement par cette nouvelle enquête, puisqu’elle avait contacté et rencontré la victime pour l’aider à découvrir qui était sa mère et pourquoi elle était si froide et si distante avec elle et sa sœur, alors que le journal intime découvert dans le grenier laisse supposer une adolescente comme toute les autres. Par le biais de cet homme, elle va remonter la piste, rencontrer les anciens amis de sa mère. Elle va enfin trouver quelques réponses à son comportement et mettre à jour un secret bien enfoui.

J’aime beaucoup. C’est toujours un plaisir de retrouver ces deux enquêteurs. Entre une Erica que met son nez partout, un Patrick désoeuvré et un bout de chou très en forme. On en apprend plus sur la famille d’Erica (dont la situation de la sœur évolue un peu aussi) et en même temps sur l’histoire de la Suède.

Le style est toujours fluide et agréable à lire. Moi, je l’ai dévoré, comme les autres. Je regrette simplement que parfois le récit de la vie de famille d’Erica et Patrick prennent un peu trop le pas sur l’enquête. Mais ça n’en reste pas moins un régal.

 

 

 

 

thrillerpolar-pativore2

Dans le cadre du challenge Thrillers et Polars chez Sharon

Publicités

L’oiseau de mauvais augure, Camilla LACKBERG

9782330028671_2

L’inspecteur Patrick Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n’a pas une minute à lui. La ville de Tanumshede s’apprête à accueillir une émission de téléréalité et ses participants avides de célébrité: tout le commissariat est mobilisé pour éviter les débordements de ces jeunes incontrôlables. Dans ce contexte agité, Hanna Kruse, la nouvelle recrue, ne sera pas de trop. D’autant qu’une femme vient d’être retrouvée morte au volant de sa voiture, avec une alcoolémie hors du commun. La scène du carnage rappelle à Patrick un accident similaire intervenu des années auparavant. Tragique redite d’un fait divers banal ou macabre mise en scène? Un sombre pressentiment s’empare de l’inspecteur. Très vite, alors que tout le pays a les yeux braqués sur la petite ville, la situation s’emballe. L’émission de téléréalité dérape tandis que les cadavres se multiplient…

J’ai moins aimé cet opus que les précédents. Les jeunes participants à l’émission de téléréalité sont des caricatures parfaites et sans relief. La préparation du mariage tient une place prépondérante dans l’histoire, parfois au détriment du l’intrigue policière.

L’intrigue tient la route et est bien tournée même si on devine plutôt facilement le coupable. Patrick et ses collègues ont un peu du mal à faire décoller l’histoire. C’est un peu poussif, ça met du temps à se lancer.

Ce volume-ci n’est pas le meilleur, loin de là. J’espère que « L’enfant allemand » est meilleur.

 

 

88164116_o

Dans le cadre du Challenge Thrillers et Polars 2014-2015 de Canel


Le tailleur de pierre, Camilla LACKBERG

9782742786626

 

« La dernière nasse était particulièrement lourde et il cala son pied sur le plat-bord pour la dégager sans se déséquilibrer. Lentement il la sentit céder et il espérait ne pas l’avoir esquintée. Il jeta un coup d’oeil par-dessus bord mais ce qu’il vit n’était pas le casier. C’était une main blanche qui fendit la surface agitée de l’eau et sembla montrer le ciel l’espace d’un instant. Son premier réflexe fût de lâcher la corde et de laisser cette chose disparaître dans les profondeurs… » Un pêcheur de Fjällbacka trouve une petite fille noyée. Bientôt, on constate que Sara, sept ans, a de l’eau douce savonneuse dans les poumons. Quelqu’un l’a donc tuée avant de la jeter à la mer. Mais qui peut vouloir du mal à une petite fille? Alors qu’Erica vient de mettre leur bébé au monde et qu’il est bouleversé d’être papa, Partick Hedström mène l’enquête sur cette horrible affaire. Car sous les apparences tranquilles, Fjällbacka dissimule de sordides relations humaines – querelles de voisinage, conflits familiaux, pratiques pédophiles – dont les origines peuvent remonter jusqu’aux années 1920. Quant aux coupables, ils pourraient même avoir quitté la ville depuis longtemps. Mais lui vouer une haine éternelle.

 Comme pour les précédents, je me suis laissée emporter. J’apprécie de plus en plus Erica, Patrick, et Cie…, même si on devine assez facilement la clé de l’intrigue.

J’ai aussi bien aimé le parallèle entre passé et présent, avant que tout se retrouve lié. Je me suis complètement plongée dans l’histoire de Anders. Je l’ai plains, le pauvre, il ne partait déjà pas gagnant dans la vie, mais les années ne lui ont pas amené beaucoup de bonheur non plus ensuite. J’ai vraiment aimé le personnage. Et la filiation d’Agnès, ce qu’elle engendre.

Bref, je n’en dit pas plus pour ne pas dévoiler les ressors de l’histoire mais je deviens addict…. J’attaque très prochainement « L’oiseau de mauvais augure ».

88164116_o

Dans le cadre du Challenge Thrillers et Polars 2014-2015 de Canel

 


Le prédicateur, Camilla LACKBERG

9782330018030

Dans les rochers proches du petit port de Fjällbacka, on découvre le cadavre d’une femme. L’affaire se complique quand apparaissent, enfouis plus profondément au même endroit, les squelettes de deux jeunes filles disparues vingt-quatre ans plus tôt. Revient ainsi en lumière la famille Hult, dont le patriarche magnétisait les foules en compagnie de ses petits garçons dôtés de pouvoirs de guérisseurs. Depuis cette époque et un étrange suicide, la lignée est divisée en deux branches qui se haïssent. L’inspecteur Patrick Hedström est chargé de l’enquête en cette période estivale où l’incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse de sa compagne Erica Falck. Alors que s’assemblent les morceaux du puzzle, on apprend que Jenny, une adolescente en vacances dans un camping, a disparu…

Bien ficelé. On se retrouve plongé au beau milieu d’un maelström familial: rivalité entre deux frères, qui va déteindre sur la descendance. Le scandale essuyé par la famille va être réveillé suite à la découverte de trois cadavres.

C’est bien mené, il y a ce qu’il faut de rebondissements pour tenir le lecteur en haleine, même si les passages sur Erika (enceinte, et donc tenue éloignée de cette enquête) ralentissent un peu le récit. Cela reste un bon moment de lecture.

J’attaque bientôt Le tailleur de pierre.

88164116_o

Dans le cadre du Challenge Thrillers et Polars 2014-2015 de Canel


La princesse des glaces, Camilla LACKBERG

 

Dans le cadre du Challenge Thrillers et Polars 2014-2015 de Liliba

la-princesse-des-glaces-de-camilla-lackberg-912994608_ML

Erica Falck, trentenaire installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise où elle écrit des biographies, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête, Erica est vite convaincue qu’in ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point – et sur beaucoup d’autres -, l’inspecteur Patrick Hedström, amoureux transi, la rejoint.

Stimulée par cette flamme naissante, Erica se lance à la conquête de la vérité et met au jour, dans la petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître, des secrets détestables. Bientôt, on retrouve le corps d’un peintre clochard – encore une mise en scène de suicide…

La princesse des glaces signe l’entrée spectaculaire sur la scène du polar international d’Erica Falck, enquêtrice au foyer dont les aventures mêlent le frisson du suspense à l’humour et l’émotion de la comédie de moeurs.

C’est très bon. Bien meilleur que Cyanure heureusement! Visiblement, j’ai commencé par le moins bon. Et tant mieux, parce que du coup, j’ai d’autant plus apprécié celui-ci.

L’intrigue est bonne et bien menée, captivante. Les éléments sont bien distillés tout au long de l’histoire, ce qui maintient un climat de suspicion. J’ai vraiment bien aimé. Après je trouve que la part accordée à la vie privée d’Erica et à ses amours avec Patrick est trop important (à mon goût). Il y a un côté bonhomme et débonnaire qui contraste avec l’atmosphère du thriller.

Un bémol cependant: je trouve qu’il  y a un soucis au niveau de la traduction. Plusieurs fois, des tournures de phrases et des choix de vocabulaire m’ont laissée perplexe, me disant que quand même un Français ne ferait de si grossières erreurs, si?

Je vais vite me lancer dans Le prédicateur….


Cyanure, Camilla LACKBERG

41dSwk7BnjL__SY445_

Quelques jours avant Noël, Martin Molin, le collègue de Patrick Hedstrom, accompagne sa petite amie Lisette à une réunion de famille sur un île au large de Fjallbacka. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un richissime magnat de l’industrie, leur annonce une terrible nouvelle avant de s’effondrer, terrassé. Dans son verre, Martin décèle une odeur faible mais distincte d’amande amère. Une odeur de meurtre. Une tempête de neige fait rage, l’île est isolée du monde et Martin décide de mener l’enquête. commence alors un patient interrogatoire que va soudain troubler un nouveau coup de théâtre…

C’est le premier opus de l’auteur que je lis et je suis un peu déçue. Je reste sur ma faim.

Bon, le texte est court: les personnages ne sont pas vraiment étayés. L’intrigue, qui aurait pu être très bonne, n’est pas suffisamment développée. L’enquête est quasi inexistante. Le dénouement arrive un peu vite et est un peu trop rapide. Ca manque de suspens, c’est dommage. Ca tourne un peu en rond.

Ca n’en reste pas moins un moment de détente pas désagréable. Ce n’était pas si mal pour m’accompagner dans mon bain. J’ai déjà acheté La Princesse des glaces et Le Prédicateur. Après avoir tant entendu parler de Camilla LACKBERG, j’espère que ceux-ci seront meilleurs.