2023/04: Engrenage mortel, Sylvain PAVLOWSKI

couv engrenage mortel

La campagne pour les élections municipales bat son plein.
Deveron Pearson, l’emblématique avocat de la communauté noire de la ville est retrouvé sans vie au bord de l’autoroute à côté de son véhicule. Il était le candidat idéal pour affronter le maire sortant, Gordon Taylor, qui brigue un nouveau mandat. Meurtre ou accident ? C’est la question à la laquelle vont devoir répondre les inspecteurs Flores et O’Brian du Los Angeles Police Department, avant que toute la ville ne s’embrase.

Après avoir lu les excellents Du sang sur le pavé et En apnée, je me suis à nouveau sacrifiée et portée volontaire pour recevoir ce nouveau SP.

Los Angeles, quartier de Watts, territoire des Crips et des Bloods. Les gangs s’arrachent chaque bout de trottoir. S’ouvre le procès de Terryl Wilkinson, un jeune Noir accusé du meurtre d’une Blanche, suite à l’enquête de Flores et O’Brian. Devant la cour, l’avocat de Terryl, Deveron Pearson, un ténor du barreau spécialisé dans les affaires impliquant des Afro-Américains, va ridiculiser les deux enquêteurs. Dans le même temps, Tom Norwood engage tous ses avoirs personnels ainsi que ceux de sa société dans un très gros projet immobilier en partenariat avec la ville.

Quand le corps de Deveron Pearson est retrouvé au bord d’une voie d’accès à l’autoroute, Johnson et Snyder vont devoir se retrousser les manches. Ils n’ont pas le droit à l’erreur.

Pearson est un avocat noir défenseur de sa communauté et des droits des minorités. Il entend se présenter contre le maire en place, Gordon Taylor, aux prochaines élections. Il est pour cela soutenu par le révérend White, meneur de la contestation pour le droit au logement décent, qui a une grosse influence sur la communauté noire. Il réclame pour ses ouailles la construction de logements sociaux.

Los Angeles reste marquée par les émeutes raciales des années 1992 et 2020. En 1992, un jury (composé de dix Blancs, un Asiatique et un Latino) acquitte 4 policiers accusés d’avoir passé à tabac un automobiliste noir, Rodney King, après une course-poursuite pour excès de vitesse. Les émeutes durent 6 jours. Bilan : environ 53 morts et 2 300 blessés, des dégâts pour plus de 800 millions de dollars … En 2020, la mort de George Floyd relance les actions dénonçant la haine raciale, notamment par les associations Black Lives Matter ou No justice no peace.

Alors quand Pearson est retrouvé mort, tout le monde craint une nouvelle flambée de violence …

Les problèmes raciaux, au travers des émeutes liées aux nombreuses affaires ayant stigmatisé des Noirs, constituent la trame de fond qui donne l’ambiance de ce roman. Nous nous retrouvons côte à côte avec toute une population qui se révolte contre les traitements qu’elle subit quotidiennement. Une population qui n’en peut plus de compter les bavures.

Ajoute à cela un financier aux dents longues, qui rayent le parquet comme on dit chez moi, qui n’a aucun scrupule. Un type prêt à tout pour remporter le jackpot. Le jackpot étant un projet immobilier de grande envergure qui est le point cardinal de la campagne de réélection du maire, et surtout au coeur des récriminations du Révérend White.

La moindre étincelle et tout explose!

Le lecteur est malmené ici: entre les injustices flagrantes subies par la communauté noire et par conséquent sa colère prête à déborder, les magouilles et spéculations écoeurantes de financiers odieux et autres politiques véreux et égocentrés, le sentiment d’impuissance est terriblement cuisant.

On a envie de se battre aux côtés de Pearson et de White pour tenter de faire évoluer les choses (utopie quand tu nous tiens…). Pour donner la parole à ceux que l’on bâillonne. Pour dénoncer l’appât du gain qui rend immoral et sectaire, la corruption, l’infecte course au pouvoir… Qui d’ailleurs fera perdre la raison à Tom. Son avidité va avoir sa peau.

Les protagonistes sont parfaitement campés, les rebondissements parfaitement disséminés. Il n’y a pas de temps mort. L’ambiance est explosive et sordide à souhait. Une réflexion sur l’engrenage du pouvoir, le racisme. Une fresque sociale plutôt réussie.

L’écriture est prenante et vindicative. Le suspens et la tension sont omniprésents.

Un thriller réussi!

ISBN 978-295-608-7670. 336 pages. 19,90 €. Autoédition sur sylvainpavlowski.com ou sur Amazon.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :