2020/07: On ira tous au paradis, José ANGEL MANAS

on-ira-tous-au-paradis

Aussi accro à son boulot que son mari Sergio, Paz redoute comme chaque année le moment des grandes vacances. Mais pour le plaisir de leurs deux fils, Iker et Yago, chacun se plie à cette cohabitation. L’heure du départ pour leur maison de vacances de Bilbao a sonné. Un trajet banal quand soudain sur l’autoroute, le porte-vélos lâche. S’arrêter pour ramasser les quatre bicyclettes? Trop dangereux. La famille poursuit sa route, non sans culpabilité. Paz découvre le lendemain dans la presse que la chute a provoqué un terrible accident. Bilan: un mort et un blessé grave. Un cauchemar bien réel qui ne fait pourtant que commencer…

Paz s’est construit la vie dont elle rêvait. Et elle y tient.

Et soudain, dans des circonstances complètement absurdes, survient la tragédie et cet homme entre en scène.

Cet homme? Un détective, policier à la retraite, qui n’a rien de recommandable, engagé par les beaux-parents de Paz suite à la disparition de son mari. Il lui dit qu’il sait tout. Elle sait que personne ne croira la vérité, alors elle évalue ses possibilités. Se débarrasser de lui.

Tout ça à cause d’un porte-vélos qui lâche, libérant les 4 vélos sur l’autoroute…

Les vacances commencent bien! Les vélos perdus sur l’autoroute, un incident somme toute banal. Sauf que Paz apprend le lendemain par le journal que l’incident a créé un accident. Et ils ne se sont pas arrêtés… Bien sûr, Paz n’imagine pas à quel point cela va gâcher et bouleverser ses vacances. Elle ne sait pas encore dans quel engrenage elle a mis le doigt.

Bien qu’un peu irréaliste, j’ai bien aimé l’histoire. La façon dont Paz appréhende les choses, les scénarii qu’elle imagine, la façon dont elle espère se tirer d’affaire, et les choix très « judicieux » qu’elle fait et qui sont à chaque fois un pas de plus dans le gouffre qu’elle creuse elle-même.

Pourtant, à chaque étape de son effondrement, elle est bien persuadée que c’est la solution pour s’en sortir et échapper à sa culpabilité et à ses responsabilités.

La femme parfaite qu’elle semblait être se délite page après page, découvrant une psychopathe en puissance. Mais, hélas pour elle, il y a bien un moment où la réalité va la rattraper…

Editions France Loisirs. ISBN 978-2-298-14312-6. 247 pages. 16,90 €.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :