2019/57: Le couple d’à côté, Shari LAPENA

Anne et Marco sont invités à dîner chez leurs voisins. Au dernier moment, la baby-sitter leur fait faux bond. Qu’à cela ne tienne : ils emportent avec eux le babyphone et passeront toutes les demi-heures surveiller le bébé. La soirée s’étire. La dernière fois qu’ils sont allés la voir, Cora dormait à poings fermés. Mais de retour tard dans la nuit, l’impensable s’est produit : le berceau est vide. Pour la première fois, ce couple apparemment sans histoire voit débarquer la police chez lui. Or, la police ne s’arrête pas aux apparences… Qu’est-ce que l’enquête va bien pouvoir mettre au jour ?

Deux maisons mitoyennes, deux couples de la même tranche d’âge, une amitié qui se noue. Anne et Marco doivent aller passer la soirée chez Cynthia et Graham, mais la baby-sitter se décommande au dernier moment. Après quelques hésitations, ils décident finalement de ne pas annuler le dîner. Après tout, ils vivent dans un quartier chic et paisible, ils vont prendre le babyphone avec eux et se relaieront toutes les demi-heures pour aller voir Cora, le bébé.

Mais… Cora disparaît de son lit. Alors les masques commencent à se fissurer.

Anne et Marco, couple sans histoires et bien sous tous rapports, voient leu vie et leur image lisse voler en éclats. Anne est en dépression post-partum. Elle est submergée, dépassée. Elle se sent isolée et incomprise. Elle ne se sent plus séduisante, sa relation conjugale s’étiole,

Alors ce soir-là, Anne a un peu abusé du vin et Marco a apprécié les courbes de la très belle voisine.

Une intrigue plutôt bien ficelée et efficace. Stress et tension au rendez-vous, angoisse palpable. Le style est fluide et le roman rythmé. Il y a ce qu’il faut de rebondissements, de culs de sac, d’intrigues, de trahisons, de faux-semblants. Des doutes, des remords, des regrets. Des scrupules, un tout petit peu. Un soupçon.

Les éléments arrivent au compte-gouttes sur chaque protagoniste, éclairant ainsi les réactions de chacun, dont certaines m’ont fait hérisser les poils! Au fil des chapitres, une lumière nouvelle vient éclairer les évènements. Et tu t’en doutes, les apparences sont parfois trompeuses…

Il est question de maternité et de dépression, des rapports familiaux et de la capacité de chacun à trouver sa place lors d’un chamboulement comme celui d’une naissance. Il est question d’apparence, d’image, d’ascension sociale.

J’aurais aimé que la psychologie des personnages soit un peu plus fouillée. Disons que la trame est bonne mais que je reste un peu sur ma faim de ce point de vue. Ce n’est pas le roman de l’année, mais il reste une lecture agréable et fluide.

Mon exemplaire vient de chez France Loisirs où il n’est plus disponible. Mais tu peux le trouver aux Editions Presses de la Cité. Version brochée 330 pages, 21,90€. Clic pour commander.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :