2019/14: Piège à Bragny, Bénédicte ROUSSET

  • Chum Editions, Collection Nuances de noir
  • 242 pages
  • ISBN: 979-10-92613-52-0
  • Pour commander: Editions Chum ou Amazon ou Fnac

Le jour où Gabriella trouve dans son casier un bocal contenant des « morceaux visqueux et mous », elle se rend chez le commissaire Adrian Berthier. Qui d’autre pourrait l’aider ? Il prend les choses en main et va conduire l’enquête.

Prisonnier infortuné du cercueil dans lequel il était entré, vivant, son destin s’était scellé avec ce barreau. Pris au piège de son propre plan qui avait pourtant déjà fonctionné, il avait tenté de remonter le conduit, à s’en écorcher les doigts, à s’en retourner les ongles. En vain.

Gabriella est professeure dans un collège à Avignon. Elle vit avec Alric, avec qui elle espère parvenir à fonder une famille. En vain jusque là. Voilà que Gabriella fait une découverte glauque dans son casier: un bocal, contenant « des morceaux visqueux et mous ». Effrayée, elle va consulter le commissaire Berthier, son ex. Dans le même temps, Adrian Berthier enquête sur un meurtre abject. Une jeune femme, une mise en scène en relation avec la mythologie grecque.

En parallèle, un jour de décembre 1996, un jeune homme voit son père pour la dernière fois…

Voici un roman lu d’une traite. L’écriture est agréable, sans fioritures. L’intrigue fonctionne parfaitement, et j’ai très vite été happée par le récit.

Gabriella est une jeune femme douce, patiente. Son couple avec Alric est un peu bancal, mais on ne se pose pas plus de question que ça. Quand à Adrian, il est soucieux, et toujours amoureux.

J’ai aimé les protagonistes. J’ai aimé la construction de la trame de cette enquête. J’ai aimé découvrir le passé de Gabriella et aussi celui d’Alric. J’ai aimé le parallèle avec ce jeune homme qui attend son père, en ce mois de décembre 1996.

J’avais déjà apprécié Rue Sombre, qui montrait des qualités certaines. Cela se confirme avec Piège à Bragny. Bénédicte Rousset sait raconter. Elle sait mener son lecteur là où elle le souhaite, mine de rien. J’ai hâte de pouvoir la lire à nouveau!

Merci aux Editions Chum qui m’ont fait le plaisir de m’envoyer ce service presse.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :