2019/06: Octobre, Soren SVEISTRUP

  • Editions Albin Michel
  • 640 pages
  • ISBN-10: 2226438998
  • ISBN-13: 978-2226438997
  • Pour le commander: Albin Michel ou Amazon

Sortie le 27/02/2019

Début octobre, dans la banlieue de Copenhague, la police découvre le cadavre d’une femme amputée d’une main. A côté du corps, un petit bonhomme fabriqué à partir de marrons et d’allumettes. Chargés de l’enquête, la jeune inspectrice Naia Thulin et l’inspecteur Mark Hess découvrent vite que cette figurine est porteuse de mystérieuses empreintes: celles de la fille de Rosa Hartung, ministre des Affaires Sociales, enlevée un an plus tôt et présumée morte.

Thulin et Hess explorent toutes les pistes qui leur révèleraient un lien entre la disparition de la fille de la ministre et la victime à la main coupée. Lorsqu’une autre femme est tuée, selon le même mode opératoire, ils comprennent que le cauchemar ne fait que commencer

Tout d’abord, je tiens à remercier les Editions Albin Michel et l’opération Masse Critique de Babelio pour l’envoi de ce service presse.

Nombre d’entre vous doivent déjà connaître Soren Sveistrup. Si Octobre est son premier roman, il n’est pas pour autant un débutant: en effet, il s’agit du scénariste de The Killing. Personnellement je n’ai pas vu cette série, mais maintenant que j’ai découvert son univers et lu de quoi il est capable, je crois que je vais en programmer le visionnage…

Quand tu découvres ce livre, tu te dis que ouh là là, c’est un beau pavé! En effet. Sur le coup, j’ai pensé que j’aurais du mal à aller au bout.

Pense-tu! Scotchée dès la première page. Ce bouquin est un vrai page-turner.

C’est un très bon thriller. Qui fonctionne très bien. On reconnaît la patte du scénariste, il a ce sens du détail et du rebondissement. Soren Sveistrup mène de main de maître son intrigue. Ses personnages sont bien campés, l’écriture est addictive. Le roman est très noir, les scènes de crime sont décrites avec réalisme et font parfaitement ressortir le sadisme du tueur. Sans pour autant en dire trop ni forcer le trait. Le lecteur est tenu en haleine jusqu’au bout.

Il s’agit d’une soif inextinguible de vengeance. Notre coupable est organisé, intelligent, cruel. L’équipe d’enquêteurs est persévérante, ils ne lâchent rien. Toutes les pistes seront étudiées, sans relâche, malgré les culs de sac. Les pressions de leurs supérieurs et des médias sont très présentes, ainsi que l’ambiance cinglante au sein de la brigade. Les rivalités et les inimitiés sont omniprésentes.

C’est là aussi un instructif aperçu de la politique sociale voulue par le Danemark pour lutter contre les maltraitances faites aux enfants. La théorie, les moyens à la disposition du ministère, les dérives…

Un coup de coeur!


One response to “2019/06: Octobre, Soren SVEISTRUP

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :