2018/53: Don’t save me, Yan ROBEL

41eHVzfMRpL__SY346_

Je n’aurais jamais pensé qu’une telle fin puisse arriver… Lorsque je l’ai vu tomber, je crois que mon cœur a partagé sa chute. Ces dernières semaines se sont écoulées si vite, que je n’ai pas eu le temps de réaliser à quel point ma vie était en train de changer.
Je m’en veux d’avoir échoué ; d’avoir fait les mauvais choix… Mais comment aurais-je pu sentir le psychopathe qui sommeillait en lui ? Un doute impossible quand il s’agit de votre meilleur ami.
« Ne me sauve pas. » C’est le message que son âme murmurait à la mienne. Je m’en rends compte, maintenant…

D’abord, il y a Ryan, flic à Valem, très investi dans sa mission, honnête et droit. Il vit dans le quartier populaire de la ville. Il a bien vécu quelques aventures amoureuses, mais il est à présent célibataire, parce qu’amoureux depuis des années de son meilleur ami. Ryan est jeune homme déterminé mais qui manque cruellement de confiance en lui.

Ensuite donc, il y a le meilleur ami, Zack. Trader, il vit avec Sierra dans les quartiers chics. Il est hyper sociable et décomplexé. Très sur de lui, beau gosse, belle allure, un peu arrogant. Il a tout du people. Jusqu’à sa rupture avec Sierra, où tout bascule pour lui. Il quitte son travail et sombre dans la dépression. Alors Ryan l’accueille chez lui et tente de lui faire remonter la pente.

Et il y a ce groupuscule qui se fait appeler les Purificateurs. Qui en peu de temps enchaîne les attentats, de plus en plus meurtriers. Ils mettent Valem à feu et à sang.

Voici un roman entre romance M/M et thriller. Des chapitres courts qui donnent un rythme effréné au récit. Une écriture fluide et agréable, la trame est bonne. L’ensemble fonctionne bien.

Ryan n’est pas un flic caricatural, brisé par la vie, comme on en croise beaucoup. Mais il est partagé entre ses convictions, sa soif de justice et ses sentiments. Difficile d’accepter le comportement de Zach, difficile de faire le deuil de son ami. Le récit s’attache tout autant à l’enquête qu’à la romance. Les deux sont ici indissociables, puisque malgré les évènements, Ryan se laisse guider par ses sentiments, et cela ne l’aide pas toujours à prendre les bonnes décisions… S’il fait tout pour sauver sa ville et ses habitants, il ne peut pourtant pas se résoudre à museler son cœur. Et face à Zack, il culpabilise. Son amitié originelle devenue amour se transforme en incompréhension, en colère puis en haine.

C’est la première romance M/M que je lis, et je dois avouer que je n’ai pas croché aux quelques scènes torrides, même si elles sont bien écrites. J’ai aimé le personnage de Ryan, pétri de doutes, en proie à des dilemmes difficilement solubles pour lui, prisonnier d’un amour à sens unique. Son refus d’abandonner son ami de toujours mais aussi son déni puis son refus face à celui qu’est devenu Zack.

J’ai un petit bémol: j’aurais voulu en savoir plus. Il y a beaucoup de blancs que le lecteur doit combler seul. Beaucoup de questions restent en suspens. L’auteur laisse une belle place à l’imagination de ses lecteurs, autant dans le corps du roman qu’à la fin, qui laisse un certain nombre de perspectives possibles. J’aurais aimé en savoir plus sur Zack, sa vie, son lien avec les origines de l’histoire. Et d’ailleurs également le lien qui relie les évènements du passé avec les Purificateurs.

De même, j’aurais voulu en savoir davantage sur la famille de Jon, sur ses liens entrecroisés avec tous ces évènements et les différents protagonistes.

En bref, c’est bon, mais c’est trop court!

Merci, Yan, de m’avoir confié votre texte. Merci de votre confiance.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :