2018/15: Vous connaissez peut-être, Joann SFAR

51rLVgYWuwL__SY346_.jpg

Au début il y a cette fille, Lili, rencontrée sur Facebook. Ca commence par « vous connaissez peut-être », on clique sur la photo du profil et un jour on se retrouve chez les flics. J’ai aussi pris un chien, et j’essaie de lui apprendre à ne pas tuer mes chats. Tant que je n’aurai pas résolu le problème du chien et le mystère de la fille, je ne tournerai pas rond. Ca va durer six mois. Ce roman fait suite à « Comment tu parles de ton père ». On y trouve quelques portraits de femmes, et un portrait de chien. C’est une enquête. Tout est vrai sinon ce n’est pas drôle.

Bon, Lili et les relations virtuelles n’occupent finalement qu’une petite moitié de ce livre. L’autre moitié est emplie de digressions, d’anecdotes diverses en rapport avec ses anciennes maîtresses et quelques amis, et surtout Le Chien… Il est beaucoup question de ce chien tout de même…

Quelques longueurs, sur des petits épisodes du quotidien de l’auteur qui n’ont pas plus d’intérêt que ça. Il y a une grosse part d’introspection tout de même… Un certain nombre de réflexions plus ou moins bienvenues. J’avoue que certaines anecdotes m’ont bien fait rire.  Quant à Lili… Elle est une sorte de fil rouge, qui revient régulièrement entre les pensées de l’auteur.

Bref, une lecture somme tout sympa, mais pas le livre de l’année…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :