Interview #3: LouGane ROSE

Chers tous,

C’est avec un grand plaisir que je publie aujourd’hui l’interview d’une auteure rencontrée par l’entremise d’Emma FREYA qui m’a permis de lire son premier ouvrage, « A trois je vous aime ». On dit bonjour à LouGane ROSE!

 

 

LouGane Rose, bonjour. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter à vos  lecteurs ?

LR : Je me présente, je suis Lougane Rose, auteure de « A Trois je Vous Aime… » Tome 1 & 2. Ce sont mes deux premiers romans en auto-édition. Je crée des histoires depuis que je suis en âge de le faire, mais je pose mes mots sur le papier depuis une dizaine d’années : quelques lignes par-ci, par-là jusqu’à début janvier où Lilie, Léandre et Valentyn se sont imposés à moi et se sont mis à me raconter leur histoire…

Comment vous est venue l’envie d’écrire de la romance?

LR : J‘ai une imagination débordante, je crois que j’ai toujours eu envie d’écrire. Mes professeurs de français quand j’étais gamine me disaient que je finirais par être auteur tant les histoires que je leur racontais à travers mes dissertations les amusaient. J’ai surtout toujours aimé lire. Et pour la romance spécifiquement, je suis une amoureuse chronique!

Qu’est-ce qui vous a inspiré cette trame? Pourquoi ce huis-clos?

LR : Je ne sais pas trop, peut-être la curiosité d’exploiter des sentiments inconnus pour moi… La chanson « Quatre mots sur un piano » de JJ Goldman? Peut-on aimer deux personnes à la fois? Comment? Je crois que mes personnages ne pouvaient vivre leur histoire qu’à travers ce huis-clos, car ils ont déjà du mal à comprendre et à vivre ce qui se passe entre eux . Je pense que dans leur cas précis, ils ne peuvent pas s’ouvrir aux autres, ils ont besoin de préserver ce qu’ils essaient de construire dans leur bulle…

Oui, ces sentiments exacerbés donnent une intensité manifeste à votre récit. Cela crée une certaine tension… Pourtant certaines de vos lectrices vous reprochent de ne pas avoir fait intervenir un personnage extérieur au trio.

LR : Oui, mais je reste convaincue que personne d’extérieur n’a sa place dans leur histoire amoureuse. Elle est trop intense et envahissante pour ça. Dans le tome 2, les relations évoluent et laissent un peu plus de place à d’autres personnages. Mais le tome 1 ne les concerne que tous les trois, et ils ne laissent personne d’autre entrer… C’est comme ça que je sentais leur histoire, en tous cas…

Oui je suis plutôt d’accord avec vous. Comment avez-vous construit vos personnages? Qu’est-ce qui vous a inspirée pour les façonner ?

LR : J’ai essayé de partir du cœur de la situation: deux hommes, des amis très  proches tombent amoureux de la même femme. Comment faire pour que cela fonctionne… Je savais ce que je ne voulais pas: des personnages malsains, ça c’était très important pour moi. Il fallait que ça arrive à monsieur et madame tout le monde. Sur cette base, ils se sont assez naturellement imposés d’eux même, entre celui qui veille sur la relation, qui est bienveillant, celui qui a du mal à gérer sa jalousie parce que partager en amour ce n’est pas facile, et une femme qui ne peut pas résister à la tentation évidemment mais qui se rend compte que ce n’est pas normal et qui doit gérer sa conscience et son amour pour eux deux.

Lorsque j’écris, je laisse mes personnages me conter leur histoire.

Je dois dire que cela fonctionne plutôt bien… En tant que lectrice, quels sont vos incontournables?

LR : « Emma » de Jane Austen est mon préféré! « Lolita » de Vladimir Nabokov, « Roméo et Juliette »… J’aime bien les histoires d’amour un peu compliquées! Dans les auteurs plus contemporains aussi j’aime beaucoup Alexandre Jardin…

Et quelle est selon vous la perle méconnue que vous voudriez faire découvrir à vos lecteurs ?

LR : Question difficile… J’aime beaucoup Mia Sheridan, mais peut-on parler de perle « méconnue »… Moins connue que ceux cités ci-dessus.

 

Avez-vous de nouveaux projets en cours?

LR : Ouiiii! Je travaille sur mon prochain roman. Une romance encore, avec un personnage masculin plus sombre et complexe, de nouveaux sentiments à explorer: un duel entre l’obscurité et la lumière, la vie et la mort… Mais ça restera de la romance » Feel Good ».

Avant de nous quitter, avez-vous un message à adresser à vos lecteurs ?

LR : J‘ai envie de leur dire de continuer à lire et ainsi de nous permettre de créer des jolies histoires pour les faire voyager !

Et pour terminer, que lisez-vous en ce moment ?

LR : « Le jour où j’ai appris à vivre » de Laurent Gounelle.

Merci beaucoup Lougane Rose de nous avoir accordé cet entretien. Je vais vite aller me plonger dans le tome 2!

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :