2017/69: Le voyage de Phoenix, JUNG

C’est un oiseau légendaire qui a le pouvoir de renaître de ses cendres après s’être consumé sous l’effet de sa propre chaleur. Il incarne l’immortalité… Lorsqu’il sentait sa mort venir, il se construisait un nid d’herbes aromatiques pour s’y consumer. Il en renaissait un nouvel oiseau…

Voici une magnifique BD.

L’image du phoenix évoque ici la résilience, cette capacité des hommes à surmonter les épreuves et les traumatismes. D’abord il y a Jennifer qui souffre du manque de son père. Et puis il y a Aron, qui ne se remet pas de la mort de son fils. Ils sont liés par Kim. Jennifer était employée par l’orphelinat américain de Séoul, où vivait Kim. Kim qui fut adopté par Aron et son épouse Helen.

Un récit puissant, très beau, terriblement touchant et difficile puisque sont évoqués ici l’adoption, l’exil (les parents adoptifs de Kim sont américains), le deuil, la question identitaire et puis la vie en Corée des soldats en poste dans les années 60, les relations entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Mais aussi l’abandon, le rejet, la désertion. Et puis le pardon.

Une histoire émouvante bien que tragique, un dessin fin, une composition subtile et délicate.

Un roman graphique magnifique. Couleur de peau: miel fera forcément partie de mes prochains achats.

 

Publicités

3 responses to “2017/69: Le voyage de Phoenix, JUNG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :