2017/65: Pardonnable impardonnable, Valérie TONG CUONG

Milo, 12 ans, est dans le coma après une chute de vélo sur une route de campagne. Tandis que l’enfant se bat pour sa vie, c’est toute sa famille qui vole en éclats. Dans ce ballet des aveux où défilent ses parents, son indéchiffrable grand-mère et sa jeune tante Marguerite, se dessinent peu à peu les mensonges, les rapports de force et les petits arrangements qui cimentent cette famille. L’amour suffit-il pour tout reconstruire? Un roman vibrant qui explore avec justesse nos cheminements vers le pardon.

Il y a d’abord Céleste, la mère. Puis Lino le père, Jeanne la grand-mère et Marguerite la tante, la jeune sœur de Céleste.

Ces quatre personnages vont se retrouver autour de Milo, le fils qui est dans le coma après une grave chute de vélo. L’histoire de cette chute, et ses conséquences sur la famille, va être racontée tour à tour par chacun d’eux. Vont alors remonter à la surface les non-dits, les conflits larvés, les liens qui les unissent tous, leurs relations conflictuelles. Difficile histoire familiale, que ce soit du côté de Céleste ou de Lino, mises au point douloureuses, règlements de compte… Ils se toisent, se jaugent, envoient ou rendent les coups.

Mais tout cela est décrit avec douceur et délicatesse, avec pudeur. L’auteure a beaucoup d’empathie pour ses personnages, à aucun moment elle ne les juge. Malgré les erreurs de chacun, qu’ils assument plus ou moins, ils sont attachants. Impossible de les détester, vu le cheminement de chacun.

Un très joli roman donc, sur les rapports familiaux et le rapport au pardon et au deuil. Une belle découverte.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :