2017/57: Quand sort la recluse, Fred VARGAS

-Trois morts, c’est exact, dit Danglard. Mais cela regarde les médecins, les épidémiologistes, les zoologues. Nous, en aucun cas. Ce n’est pas de notre compétence.

– Ce qu’il serait bon de vérifier, dit Adamsberg. J’ai donc rendez-vous demain au Muséum d’Histoire naturelle.

Je ne veux pas y croire, je ne veux pas y croire. Revenez-nous, commissaire. Bon sang mais dans quelles brumes avez-vous perdu la vue?

– Je vois très bien dans les brumes, dit Adamsberg un peu sèchement, en posant ses deux mains à plat sur la table. Je vais donc être net. Je crois que ces trois hommes ont été assassinés.

– Assassinés, répéta le commandant Danglard. Par l’araignée recluse?

Ah…. Fred Vargas….

Encore une fois, je suis sous le charme, autant de sa plume que de ses personnages. J’adore!

Nous revoici partis au gré des élucubrations de ce cher commissaire Adamsberg. Une fois encore, nous le suivrons au gré de ses tours et détours pour se perdre dans ses conjectures, au fil des idées qu’il suivra pour démêler la pelote inextricable qu’est cette enquête. Vu que bien sûr, à la base, il n’y a pas d’enquête…

Comme toujours, un scénario invraisemblable qui fonctionne pourtant à merveille. Et comme toujours, c’est un régal.

Une différence cependant avec les précédents volumes: cette fois il y aura de la rébellion dans l’air.

Bref, les romans de Fred Vargas, je les attends comme une friandise. Et je suis gourmande…


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :