2017/19: L’apparence de la chair, Gilles CAILLOT

Pour le capitaine de police Sylvie Branetti, la vie s’est arrêtée il y a quinze ans, lorsque le tueur qu’elle poursuivait a enlevé sa fille Lila avant de disparaître. après un passage obligé en hôpital psychiatrique et des séances régulières de psychothérapie et d’hypnose, elle se raccroche à un seul objectif: savoir ce qui est arrivé à Lila. La découverte d’un cadavre mutilé, arborant la même signature que celle du monstre qu’elle a croisé par le passé, la propulse à nouveau dans l’horreur. Mais elle a cette fois une espérance: connaître enfin la vérité: Accompagnée de Paul Bénito, son ancien amant, elle veut suivre avec acharnement  les traces laissées par le bourreau et mène une enquête aux confins de la réalité, un parcours peuplé de rêves étranges qui la submergent de plus en plus. Où cela pourra-t-il finir? Et si tout n’était qu’apparence? Bienvenue dans le chaos.

Il m’est difficile de parler de ce livre en arrivant à ne rien dévoiler de l’intrigue, tant tout est enchevêtré et lié. Du coup cette chronique va être plutôt courte. Toute tentative d’explication risquerait de spoiler l’histoire. Je vais donc m’abstenir et te laisser méditer sur le 4ème de couv.

Je peux te dire que ce thriller haletant, sans une minute de calme tant le suspens et la pression sont latents, est surprenant. L’histoire pourra paraître décousue à certains moments, mais tout finira par trouver son explication. Déconcertante, l’explication. Vraiment.

Un thriller au rythme soutenu, efficace. Un tueur sadique. Une flic torturée, c’est le moins que l’on puisse dire, poursuivie par un passé qu’elle n’a pas surmonté. Une ambiance sombre et bien glauque. Bref, tout est là pour faire un bon thriller, et le pari est gagné.

C’est le premier roman de l’auteur que je lis, mais surement pas le dernier.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :