2017/18: Les jouets vivants, Jean-Yves CENDREY

Dans une virtuose et rageuse « Lettre au père », Jean-Yves Cendrey raconte comment son père l’a frappé, humilié et terrorisé jusqu’à ce qu’il l’empoigne à son tour. Une scène originelle qui jette une lumière crue sur le jour où il a conduit un instituteur, pédophile avéré, à la gendarmerie de X. Des dizaines d’enfants violés, des vies coulées dans l’oubli par ceux qui auraient pu intervenir. Comment raconter l' »Affaire » de X sans verser dans le récit de circonstance? Jean-Yves Cendrey décide de s’offrir un prête-nom. C’est à Raoul Rose qu’il confie la chronique du « village de la honte », un paysage humain sombre et burlesque d’où émerge peu à peu le drame. La dimension autobiographique confère à ce livre une place résolument à part dans l’œuvre romanesque de Jean-Yves Cendrey. Les Jouets vivants reste pour autant fidèle à l’auteur, fidèle à cette colère qu’il n’a jamais lâchée.

Jean-Yves Cendrey livre ici une page marquante de sa vie, qui commence le jour où il décide de conduire lui-même au commissariat un instituteur du village où il vit depuis des années avec sa famille, qu’il accuse de faits de pédophilie sur de nombreux élèves au cours des années, cela suite au témoignage d’une des anciennes élèves dudit instituteur. Ce sera le début d’une sombre histoire, les témoignages arrivant les uns après les autres, dévoilant l’ampleur du crime, sur plusieurs décennies.

Jean-Yves Cendrey raconte sa démarche, la confiance qui lui a été témoignée par certaines victimes, la lenteur du système (social, scolaire, policier, judiciaire), les limites de ce système et les incompétents qui l’ont représenté à différents niveaux. La lâcheté de certains adultes, leur indifférence. Le silence pesant, lourd. Le scandale. La colère, la douleur, le désespoir. Tout cela émaillé du traumatisme profond enduré par Jean-Yves Cendrey pendant son enfance, ayant subi la violence d’un père militaire et alcoolique.

Un récit difficile, à fleur de peau. Extrêmement choquant mais tout aussi prenant.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :