Extrait

« Au bout d’une demi-heure, j’en avais assez vu.

C’est un reportage démago, comme la télé sait parfaitement le faire. Les flics et leur implication dans la socialisation. Et puis quoi encore? Toujours aux mêmes de faire tout le boulot: comprendre ces pauvres chéris,  courber l’échine sous les coups – surtout ne pas répondre car bavure potentielle à la clé – et puis les remettre dans le droit chemin avec des discours à deux balles qui feraient marrer des gamins de 5 ans. Gangrène de merde! Tout part en vrille. La France n’est plus le pays que j’aimais. Ce pays qui défendait des valeurs simples. Elles ont disparus petit à petit, insidieusement. La surenchère médiatique combinée au manque d’action des politiques ont fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui. La France a perdu sa majuscule, laissant la loi du plus fort remplacer le respect d’autrui.

Je zappe. Une chaîne du câble. Un porno! »

L’apparence de la chair, Gilles CAILLOT, Editions Toucan Noir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :