2017/08: Sandrine, James OSMONT

img_20170201_131505

Les chemins tortueux font aimer les lignes droites. Mais sur la route de Sandrine, désormais aucun répit. Les nids de poules succèdent aux cahots. Depuis trop longtemps le voyage est solitaire, les virages serrés et les rencontres dangereuses sur le bas-côté. Egarée dans les labyrinthes de la dépression, abandonnée de tous, elle ne se doute pas qu’au détour d’un sentier, dans les impasses sombres et les recoins souillés, se terrent d’autres forces hostiles. De celles qui commandent aux aiguillages de l’existence. Encore une fois, le Mal l’attend au tournant…

J’ai dit de « Régis » que ce roman est une perle dans son genre. Et bien, James Osmont confirme son talent dans ce second volume. Car James a une plume exceptionnelle. Il sait excellemment user des mots. Et il nous offre un récit intimiste, profond.

Sandrine est magnifiquement dépeinte. La description est très fine, subtile, même poétique. Pour un sujet pourtant très sombre, violent. Vraiment j’aurais pu avoir cette femme devant moi. J’ai eu mal pour Sandrine, que la dépression engloutit. Car elle ne parvient pas à se relever des évènements qui ont emporté Régis. Elle sombre. Et nous submerge. Comme son histoire l’emporte. Elle descend en enfer. Mais un enfer créé par une société dévoyée, qui n’est plus capable de faire face à rien, inhumaine, en questionnements et doutes constants. Dans laquelle les loups sont rois. Après, il m’est difficile d’en dire davantage sans dévoiler des éléments du récit. Je te laisse donc te plonger dedans.

Un récit à nouveau intense, où le Mal cette fois-ci ne sera pas incarné par le Prédateur. Une écriture addictive, très juste, sans fioritures. J’espère vraiment avoir encore l’occasion de lire cet auteur.

Ah… Et félicitations à Laurent Fièvre qui est à l’origine de cette superbe illustration.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :