2017/02: 300 mots, Richard MONTANARI

300-mots

300 mots. C’est ce que le rédacteur en chef de Nick lui concède pour évoquer une étrange affaire. Une prostituée et son client ont été retrouvés morts. Fait divers apparemment banal, sauf que le client en question est un prêtre. Et qu’il n’est que la première victime  d’un tueur particulièrement pervers. Dans l’ombre, celui-ci observe cinq proies, prêt à faire basculer leur existence bien tranquille. L’une d’entre elles, il le sait, est responsable de la mort vingt ans plus tôt, d’une adolescente lors d’une soirée d’Halloween. Que s’est-il passé ce soir-là? Et laquelle des cinq personnes présentes lors du drame est coupable?

C’est le premier roman de Richard Montanari que je lis, après en avoir entendu beaucoup de bien. Et je n’ai pas été déçue.

Ce roman s’ouvre sur la découverte des cadavres d’un prêtre et d’une prostituée. Nick Stella, journaliste, compte bien utiliser ce fait divers pour se refaire un nom et renflouer son compte en banque. D’autant que le prêtre en question n’est pas un inconnu pour lui. Il doit donc remettre une pige de 300 mots au rédac’ chef qui a accepté de le publier.

Bien sur les choses ne seront pas aussi simples qu’il n’y paraît et le scoop sera tout autre. Surtout Nick risque de ne pas sortir de cette histoire indemne.

Un roman plutôt bien mené et efficace, facile à lire. Un style entrainant, voir même enlevé par passages. D’autres passages par contre sont peut être traités un peu rapidement,  certains sont un peu brouillons quand on suit Nick dans ses pérégrinations.

Dans l’ensemble, une lecture agréable.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :