2016/75: L’enfant qui criait au loup, Gunnar STAALESEN

product_9782070464777_195x320

Avant d’être détective privé, Varg Veum travaillait à la Protection de l’enfance. Trop idéaliste et entier, il avait fini par en être renvoyé. Parmi les enfants qu’il avait essayé d’arracher à un destin déjà écrit figurait Janegutt, dont il s’était occupé à plusieurs reprises. Aujourd’hui devenu adulte et accusé du meurtre de ses parents adoptifs, Janegutt est retranché dans un fjord et ne veut parler qu’à une seule personne: Varg Veum.

Varg Veum a rencontré Janegutt au début de sa carrière à la protection de l’enfance. L’enfant avait deux ans et demi, avait dû être retiré à sa mère droguée et placé. Les deux se rencontreront à plusieurs reprises. Veum fera son possible pour venir en aide à Janegutt. Mais ce ne sera pas aussi simple qu’aurait pu le croire Veum…

Nous allons suivre la vie et les déboires de Janegutt. Nous le retrouverons à des périodes décisives mais critiques de sa vie d’enfant et de jeune homme. Les morts entourent ce pauvre Janegutt, le malheur traîne dans son sillage…

Même si la lecture de ce roman est plaisante, j’ai trouvé certains passages un peu longs. L’avancée de l’histoire est un peu lente. Et l’épilogue me laisse sur ma faim. J’ai trouvé cette fin un peu rapide par rapport au reste du livre qui s’étire quelque peu. Cela reste un polar sombre, qui met le doigt sur la détresse sociale et affective de certains sans non plus rentrer vraiment dans le sujet. C’est plutôt une toile de fond à l’histoire de Janegutt.

Un polar agréable à lire même s’il ne restera pas dans mes préférences.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :