2016/74: Surtensions, Olivier NOREK

cvt_surtensions_2414

Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de la prison la plus dangereuse de France? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui ont fait irruption dans sa maison et qui comptent y rester? Comment cinq criminels – un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur – se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui? Des âmes perdues, des meurtres par amour, des flics en anges déchus: la rédemption passe parfois par la vengeance…

On est tout de suite mis dans l’ambiance par une plongée dans le milieu carcéral, où nous allons faire la connaissance de quelques détenus. Et aussi d’une bande du crime organisé issue du milieu mafieux corse.

Un polar très efficace. Un rythme rapide, presque nerveux, qui se tient jusqu’à la fin. Aucun temps mort. On est vite pris au piège. Une plume parfaitement maîtrisée, un auteur qui connaît son sujet sur le bout des doigts. Une tension, une fébrilité palpables d’un bout à l’autre, qui jamais ne retombe. J’ai même été en colère contre Olivier Norek, comprendront pourquoi ceux qui ont déjà lu le livre; les autres le découvriront comme moi. J’ai pesté, je vous ai maudit Monsieur Norek, je me suis demandé « mais pourquoi? » « mais non!!! » « mais mais…. »

Bref , une lecture addictive, un livre qui se dévore.

Un gros point noir cependant: j’ai cru comprendre qu’Olivier Norek se dirigerait vers autre chose pour son prochain roman et que donc nous n’aurons plus le plaisir de retrouver Coste et son équipe. C’est peut être d’ailleurs ce qui a motivé en partie l’épilogue de ce roman-ci, sombre et difficile.

Un gros coup de cœur. Un incontournable pour les amateurs de polars.

Publicités

4 responses to “2016/74: Surtensions, Olivier NOREK

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :