Le mardi sur son 31 #37

product_9782070464777_195x320

« Le gamin ne bougeait pas. Il continuait à fixer le train électrique, comme dans l’attente que celui-ci se remette à tourner de lui-même. Rien n’indiquait qu’il avait entendu un seul mot de ce que nous disions. On ne distinguait aucune réaction chez lui. »

L’enfant qui criait au loup, Gunnar STAALESEN, Folio Policier, p.31

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :