2016/71: Amelia, Kimberly McCREIGHT

9782253095095-001-t

A New York, Kate élève seule sa fille de quinze ans, Amelia. Très proches, elles n’ont pas de secrets l’une pour l’autre. Jusqu’à ce matin d’octobre, où elle reçoit un appel du lycée qui lui demande de venir de toute urgence. Elle ne reverra plus jamais Amelia: celle-ci a sauté du toit de l’établissement. Rongée par le chagrin, Kate plonge dans le désespoir et l’incompréhension. Pourquoi une adolescente en apparence si épanouie s’est-elle donné la mort? Mais un jour, Kate reçoit un message anonyme qui remet tout en question: « Amelia n’a pas sauté ». Obsédée par cette révélation, elle s’immisce dans la vie privée de sa fille et découvre, à travers les réseaux sociaux, les mails et les sms d’Amelia, une réalité terrible, un véritable monde parallèle qu’elle n’aurait pu imaginer.

La vie de Kate, mère célibataire d’une adolescente de quinze ans, Amelia, bascule lorsqu’elle reçoit un appel du lycée lui demandant de venir de toute urgence. Quand elle arrive sur place, c’est la débandade. Les forces de l’ordre et les secours sont là, un drame vient de se jouer. Amelia s’est jetée du toit de l’établissement. La douleur d’abord, puis l’incompréhension la plus totale ensuite, envahissent Kate. Amelia était une jeune fille brillante, à l’intelligence vive. Une jeune fille à qui l’avenir souriait. Et puis un jour arrive ce sms anonyme: « Amelia n’a pas sauté ». Kate se plonge alors dans la vie d’Amelia et dans celle de son lycée privé haut de gamme. Et elle va faire des découvertes auxquelles elle ne se serait jamais attendue.

Un livre coup de poing pour moi, dont l’intrigue n’est pas sans rappeler le terrible témoignage de Nora Fraisse, « Marion 13 ans pour toujours ». Parce que bien sur, le scénario qui se joue ici est parfaitement crédible. On entend ce genre d’histoire dans les rubriques Faits divers… Et on se dit que cela pourrait aussi toucher nos enfants.

Une histoire parfaitement réaliste donc, très bien menée, pleine de rebondissements. Le roman est mené par les deux personnages principaux, raconté tour à tour par Kate et par Amelia. Kate avec qui nous suivons les recherches, les découvertes qui la mèneront à la vérité. Amelia, depuis la rentrée scolaire, que nous allons suivre dans son environnement, avec qui nous vivrons les étapes qui mèneront à ce drame inexorable.

Un thriller plutôt à tendance psychologique, parfaitement construit. Un stress qui monte crescendo pour chacun des personnages. Une conclusion peut être un poil rapide, mais bien trouvée. J’ai dévoré les 565 pages de ce livre (en édition poche). J’ai adoré, parce qu’il s’agit d’une fiction. Imaginer cette situation me fait froid dans le dos.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :