2016/61: Deux gouttes d’eau, Jacques EXPERT

1540-1

Une jeune femme est retrouvée morte dans son appartement de Boulogne-Billancourt, tuée à coups de hache. Elle s’appelle Elodie, et l’enregistrement d’une camera de surveillance permet son ami, Antoine Deloye, sortant de chez elle, l’arme du crime à la main. Immédiatement placé en garde à vue, Antoine s’obstine, malgré les évidences, à nier les faits. Il accuse son frère jumeau, Franck, d’avoir profité de leur ressemblance pour mettre au point une machination destinée à le perdre. Quand Franck Deloye arrive au commissariat central pour être entendu, le trouble est immense: il est impossible de différencier les deux hommes, qui se ressemblent, littéralement, comme deux gouttes d’eau.

J’ai beaucoup aimé. L’intrigue est bonne, bien réfléchie. Serait-on face au crime parfait?

Elodie a été assassinée. Le crime est barbare. Tout accuse son fiancé, Antoine. Jusqu’à ce que le jumeau de celui-ci, Franck, fasse son apparition. Parce qu’ils sont parfaitement identiques. Bien sur, Antoine crie son innocence et accuse son frère. Franck déplore de son côté le machiavélisme de son frère. Le commissaire Laforge et son équipe ont très peu de temps pour résoudre l’énigme. La course contre la montre est lancée, et le jeu des deux frères est parfaitement rodé.

La perversité des jumeaux est diabolique. Rien ne peut les différencier et ils le savent. Même leurs parents n’arrivaient pas à les reconnaître l’un de l’autre.

C’est très bien mené, on est tenu en haleine jusqu’à la fin. Même si à plusieurs reprises on est certain d’avoir mis le doigt sur le pourquoi du comment, il y a à chaque fois un rebondissement qui fait douter. Du bon polar, comme j’aime.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :