2016/47: Le sixième jour, Andrée CHEDID

0055182

« On fait sa vie. Il faut vouloir sa vie. La volonté d’aimer, de vivre est un arbre naturel… » Pour Hassan, enfant beau et vigoureux il y a peu, aujourd’hui ratatiné comme un pruneau sec et bleu, la vie est un combat depuis que le cholera a posé sur lui son masque cruel. Dans cette course contre la mort, Saddika est là, grand-mère attentive, qui fait un barrage contre ceux qui l’épient, qui se méfient, qui veulent lui prendre l’enfant par peur de la contagion. Mais la vieille le sait. S’ils l’emportent elle ne le reverra jamais. Alors il faut tenir. Jusqu’au sixième jour! Le sixième jour, ou bien on meurt, ou bien on ressuscite…

Nous sommes en Egypte, à la fin des années 40. Saddika, Om Hassan, prend soin de son époux paralysé dans leur bicoque du Caire et élève son petit-fils dont les parents sont décédés. L’histoire s’ouvre sur la visite de Saddika à sa famille, dans son village natale, ravagée par l’épidémie de cholera qui fait rage. Les survivants la prennent à parti et la renvoient chez elle, lui expliquant qu’ils sont seuls et qu’ils font avec. Ceux qui sont emmenés à l’hôpital n’en reviennent jamais. Alors ils cachent leurs malades et enterrent discrètement leurs morts.

Peu après son retour, c’est l’instituteur d’Hassan que la vieille Saddika va voir partir avec les autorités sanitaires, victime lui aussi de l’épidémie. Il lui dit que le sixième jour, soit on meurt, soit on ressuscite. Lui non plus ne reviendra pas. Alors quand Hassan présente les premiers symptômes de la maladie, Saddika n’hésite pas un instant. Elle fera tout ce qu’elle peut pour le sauver. Pendant 6 jours, elle va le cacher, le veiller, le soigner comme elle le pourra, jusqu’au sixième jour, le jour béni de la guérison…

Ce roman est celui de l’amour filial, indéfectible. Le style est simple, limpide. Pourtant, je n’ai plus adhéré que cela à ce récit tout en émotions.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :