2016/43: 96 Tome 1: La sixième corde, Caroline et Benjamin KARO

sans-titre

Certains matins, la vie vous laisse sacrément seul. Seul devant vos choix, avec vos doutes, face à l’avenir et, parfois pire, confrontés à votre histoire. Qu’avais-je décidé cette nuit-là ? Difficile de le dire… mais je savais que j’avais une semaine pour évacuer douze années de mon passé, une semaine à vivre sans modération, une semaine pour préparer mon futur avec Emma. L’heure était venue de faire une valise, pleine de mes trois meilleurs amis, de Doliprane et de la bande originale du plus capital des road trips de ma vie.

Quand Benjamin Karo m’a demandé de bien vouloir donner mon avis sur le premier volume du diptyque qu’il co-écrit avec sa sœur, je n’ai pas su résister. En même temps, il l’a super bien vendu. Je cite: « Simplement ce que je vous propose ce n’est pas un livre, c’est de l’Amour, de l’Amitié et de l’Humanité de saison. Ce roman ne se lit pas, il se descend comme un petit verre de vin blanc au soleil couchant, et que le temps s’arrête pour un tout petit instant quand on pose les yeux sur lui. » Impossible de refuser, n’est-ce-pas?

Donc: Emma et Arnaud envisagent de se marier. Peut être. Mais avant de sauter le pas, Emma va proposer à Arnaud de se confronter à leur passé. Pour cela, chacun va partir une semaine de son côté. Arnaud va donc pendant ces quelques jours, accompagné de ses trois meilleurs amis (et pas des moindres), partir à la rencontre de cinq de ses ex, celles qui ont marqué sa vie, d’une manière ou d’une autre. Il va affronter ses doutes, ses craintes. Combattre ses pulsions, ses désirs. Grandir, mesurer son amour pour Emma. Tourner des pages, faire des choix.

Ce voyage dans la vie d’Arnaud est aussi l’occasion d’évoquer l’amitié qui le lie à Eni, Romain et Vincent, et d’en renforcer encore les liens. Ce voyage est aussi le prétexte pour ses amis à une semaine de fête folle, d’abus total.

Les trois amis sont aussi pénibles qu’attachants. Ils sont maladroits, de grands ados en somme. Eni, entrepreneur qui foire tous ses projets, froid et distant dans ses relations avec les femmes. Romain, très fleur-bleue qui cherche activement la femme de sa vie mais qui n’est pas très doué, et qui subit ces rejets successifs comme autant de coups de poignards en plein cœur. Vincent, plein aux as, macho pénible, qui utilise les femmes comme des mouchoirs. Branleur et prétentieux. Bon après, il se passe des choses, il y a explications et tout ça, mais tout ça justement, à toi d’aller le découvrir.

C’est un peu un « Very bad trip » (alcool, sexe et rigolade) sans les emmerdes, mais avec plein de filles. Ambiance…. J’avoue que je ne croche pas plus que ça; ce n’est pas trop mon style de lecture, j’avoue préférer mon petit verre de vin blanc. Mais c’est une lecture détente, ça se lit bien et plutôt rapidement (idéal en cette saison estivale), sans doute du fait de la part très importante de dialogues. Un style très familier voir cru, un humour caustique, une ambiance enjouée. Bref, un roman sympathique dont je lirai certainement la suite (je veux savoir!!!).

Publicités

One response to “2016/43: 96 Tome 1: La sixième corde, Caroline et Benjamin KARO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :