2016/29: Et tu n’es pas revenu, Marceline LORIDAN-IVENS

31nMhsf0eCL__SX195_

« J’ai vécu puisque tu voulais que je vive. Mais vécu comme je l’ai appris là-bas, en prenant les jours les uns après les autres. Il y en eut de beaux tout de même. T’écrire m’a fait du bien. En te parlant, je ne me console pas. Je détends juste ce qui m’enserre le cœur. Je voudrais fuir l’histoire du monde, du siècle, revenir à la mienne, celle de Shloïme et sa chère petite fille. »

Tout est dit. Parfaitement dit. Il n’y a rien à ajouter.

Marceline et son père ont été déportés. Elle est revenue. Pas lui.

Toute sa vie, elle survivra. Elle lui survivra.

D’autres de sa famille ont aussi beaucoup souffert, différemment d’elle. Mais qui n’ont pas eu ce lien-là avec le père. Ce lien qu’elle ne pourra jamais couper. Elle lui écrit, donc. Son retour, sa douleur, sa survie, son manque.

Un récit bouleversant, tragique bien sur mais magnifique.

Un grand merci à Clémentine Ysatis qui a eu la gentillesse de m’offrir cet ouvrage.

Publicités

2 responses to “2016/29: Et tu n’es pas revenu, Marceline LORIDAN-IVENS

  • Jeanine Chatelain

    Je viens de me faire offrir un livre par Clémentine Ysatis, qui m’a également bloquée sur facebook et m’a laissée une très mauvaise impression . je ne comprends pas l’attitude de cette personne .

    • Lysée

      Je ne peux pas vous dire, j’ai personnellement de bons rapports avec elle. Avec moi, c’est une personne charmante avec qui j’ai plaisir à échanger sur nos lectures communes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :