2016/27: Gagner à en mourir, Pierre-Louis BASSE

008

« C’était une histoire qui n’avait cessé de me hanter, au fil des ans, sans que je parvienne à réunir l’ensemble des pièces du puzzle. Une histoire de football, privée d’images et de caméra embarquée. une histoire de dribleurs fous et insouciants qui avaient préféré la mort à un match arrangé. » Le 9 août 1942, l’équipe ukrainienne de FC Start rencontre une sélection des meilleurs joueurs de l’Allemagne nazie. S’ils remportent ce match de football, les Ukrainiens savent que leur existence est menacée. Faut-il risquer sa peau plutôt que de souffrir une vie de déshonneur? Que devient le sport quand jouer n’est plus un jeu?

J’avais compris que ce livre racontait ce fameux match. J’ai dû me tromper quelque part. Parce que là, on n’est pas du tout dans le sujet. Ou du moins, on le côtoie sans vraiment y entrer. Ici, on parle purement de foot, sous la seconde guerre, soit, et un peu plus des Ukrainiens que des autres.

Disons que je m’attendais à un récit de ce match particulier, sa préparation, son déroulement, et ses conséquences. Alors que le récit est finalement plus généraliste, bien qu’évoquant le massacre de Babi Yar. J’ai la sensation de passer à côté du sujet qui m’intéressait. On parle du foot, de confrontation avec les nazis, mais pour ce qui est de Ce Match, on fait des allers-retour sur le sujet.

Déçue.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :