Le mardi sur son 31 #36

9782253179245-T

 

« Elle avait les dents un peu irrégulières, mais ses lèvres étaient jolies. Elle ressemblait à la femme qu’elle avait voulu être. « Un jour, ta vie sera comme ça », pensait-elle toujours quand elle était une adolescente rêveuse qui imaginait des tas de choses, en regardant dans le vide par la fenêtre de la cuisine de l’appartement qu’elle partageait avec sa mère divorcée…»

 

La vie devant ses yeux, Laura KASISCHKE, Le Livre de Poche, p.31

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :