2016/02: Atom[ka], Franck THILLIEZ

9782265093560

 

A quelques jours de Noël une affaire d’envergure démarre pour Lucie Henebelle et Franck Sharko, policiers de la fameuse section criminelle du 36, quai des Orfèvres. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue et amie a disparu, alors qu’elle enquêtait sur un dossier explosif dont personne ne connait le contenu. Sa seule trace est son identité griffonnée sur un papier détenu par un enfant errant très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface: des victimes jetées vivantes mais inconscientes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis grâce à des coups de fil mystérieux à la police. Tandis que l’affaire s’accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui de manière dangereuse. Un duel secret et cruel s’engage alors, détruisant le flic à petit feu…

 Voilà: un journaliste est d’abord retrouvé mort chez lui, enfermé dans son congélateur. Une de ses amies et collègue a également disparu alors qu’elle enquêtait sur un gros coup. On retrouve son nom noté sur un papier dans le main d’un enfant venu d’on ne sait où, visiblement en très piteuse santé, et porteur d’un étrange tatouage. Cela mènera vers l’incendie d’un monastère. En parallèle ressort une vieille et sombre affaire de femmes retrouvées dans des lacs gelés, mortes pour les premières, sauvées de justesse grâce à un appel anonyme pour les suivantes. L’enquête va mettre au jour des recherches poussées sur l’hypothermie et sur la survie du corps au-delà de la mort. Des secrets terribles qui mèneront Lucie et Franck jusqu’à Tchernobyl.

On continue de toucher aux plus sombres zones de l’âme humaine. Ici, on parle d’expérimentations, de recherches scientifiques qui ne sont pas sans rappeler certaines heures sombre de l’Histoire, de radiations, … On parle ici d’une catégorie de criminels des plus noirs. On touche au pire de ce qu’à pu produire l’humanité. Ceux-là n’ont pas de limites et ont une obsession. Et les moyens d’assouvir leurs désirs. Parce qu’ils sont surs de pouvoir braver la mort et qu’ils sont prêts à tout pour trouver la solution.

Comme toujours, un roman très sombre, de plus en plus glauque. On continue de descendre dans les tréfonds de la noirceur humaine. Très efficace. Respect à Franck Thilliez pour réussir à écrire encore des thrillers toujours pire que le précédent.

thrillerpolar-pativore2

Dans le cadre du challenge Thrillers et Polars chez Sharon

Publicités

One response to “2016/02: Atom[ka], Franck THILLIEZ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :