Après la fin, Barbara ABEL

59261465_11226337

Une banlieue calme, aux maisons mitoyennes entourées de jardins bien entretenus. Des voisins modèles: Tiphaine et Sylvain, couple soudé aux prises avec un ado un peu rebelle, Milo. C’est le cadre idéal dans lequel Nora, récemment divorcée, vient d’emménager avec ses deux enfants. Mais Nora ne sait pas encore que les anciens propriétaires de sa maison se sont suicidés, qu’ils étaient les parents de Milo, que Tiphaine vit dans une prison de mensonges et de culpabilité. et dans l’ignorance, Nora donne sa confiance…

Cette suite est totalement à la hauteur de Derrière la haine.

Ce que j’aime, comme dans le premier volume, c’est la probabilité que cela puisse se produire. La réalité de la situation, la façon dont les choses se mettent en place et basculent soudain.  Parce que Tiphaine est sous pression, constamment. Le poids du silence, du secret, des apparences. Et que cela pèse lourd sur les épaules de son époux. Et le grain de sable dans l’engrenage: la nouvelle voisine, fraichement séparée, séduisante, mère de deux enfants, dont un garçonnet de 7 ans.

Le ressenti est lourd, bien sur, pesant, intense. Et la psychologie des personnages fine, très travaillée. La folie, subtile. Après tout, Tiphaine n’a plus rien à perdre. Sa vie, sa raison, elle les a déjà perdues, 8 ans auparavant. Alors ça de plus ou de moins…

Je n’en dit pas plus pour ne rien dévoiler de l’intrigue de ces deux romans pour ceux qui ne les ont pas encore lus.

En bref, un très bon roman, dévoré en un rien de temps. J’adore!

thrillerpolar-pativore2

Dans le cadre du challenge Thrillers et Polars chez Sharon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :