Le mardi sur son 31 #25

78302048

«Lorsque Schaltzmann prit violemment conscience de son geste, plusieurs jours s’étaient écoulés, durant son voyage erratique au sud de Paris. Il finit par se dire que ces évènements, comme beaucoup d’autres, résultaient des implants mémoriels que tentaient de lui programmer les Aliens et il réussit à en détruire le souvenir en se concentrant sur l’image de l’incendie.

Cette image du Feu venait danser dans sa tête, comme la résurrection d’un lointain passé enfoui sous les ténèbres.

Les ténèbres de sa vie.»

Les racines du mal, Maurice G. Dantec, Folio policier, p.31

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :