Juste une ombre et Jusqu’à ce que la mort nous unisse, Karine GIEBEL

9782266214001

La montagne ne pardonne pas. Vincent Lapaz, guide solitaire et blessé par la vie, l’apprend aujourd’hui à ses dépens: la mort vient de frapper, foudroyant un être cher. Simple accident? Vincent n’en croit rien: la victime connaissait le parcours comme sa poche. C’est un meurtre. Avec l’aide d’une jeune gendarme, Vincent mène l’enquête, de crevasses en chausse-trapes, déterrant un à un les secrets qui hantent cette vallée. Et Lapaz non plus n’est pas du genre à pardonner…

juste-une-ombre1

 

D’abord, c’est une silhouette, un soir, dans la rue… Un face-à-face avec la mort. Ensuite, c’est une présence. Le jour: à tous les carrefours. La nuit: à ton chevet. impossible à saisir; à expliquer, à prouver. Bientôt, une obsession. Qui ruine ta carrière, te sépare de tes amis, de ton amant. Te rend folle. Et seule. Juste une ombre. Qui s’étend sur ta vie et s’en empare à jamais. Tu lui appartiens, il est déjà trop tard…

Voilà encore deux bons thrillers. Tu l’auras déjà compris, j’aime beaucoup Karine Giebel.

Comme toujours, ces histoires sont captivantes, fascinantes, impossible à lâcher.Le lecteur est tenu en haleine. Le suspens est là, latent.

Dans le premier, il est principalement question de vengeance et de magouilles. Je n’en dirai pas plus pour ne pas dévoiler l’intrigue. C’est très prenant, mais on ne trouve pas ici le côté très sombre et glauque de Meutres pour rédemption ou Purgatoire des innocents.

Dans le second, par contre, on retrouve cette ambiance très noire. Il s’agit d’un thriller psychologique très très bien mené, un harcèlement très insidieux, vicieux. Ou comment ce petit grain de sable va complètement faire basculer la vie parfaitement ordonnée et huilée d’une business girl pleine d’ambition. Jusqu’à la conclusion, qui bien sur, n’est jamais celle à laquelle on s’attendrait.

Deux très bonnes lectures, donc.

88164116_o

Dans le cadre du Challenge Thrillers et Polars 2014-2015 de Canel

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :