L’écrivain de la famille, Grégoire DELACOURT

9782253168546-T

A sept ans, Edouard écrit son premier poème, quatre rimes pauvres qui vont le porter aux nues et faire de lui l’écrivain de la famille. Mais le destin que les autres vous choisissent n’est jamais tout à fait le bon… Avec grâce et délicatesse, Grégoire Delacourt nous conte une histoire simple, familiale, drôle et bouleversante.

J’ai adoré « La liste de mes envie ». Je suis restée sur ma faim avec « La première chose qu’on regarde ». Alors je me suis dit que j’allais en tenter un troisième, pour voir. Donc, voici « L’écrivain de la famille ».

J’en garde une impression mitigée. Ca se lit bien, l’écriture est fluide, le récit est court (235 pages dans la version Le livre de Poche). Il y a là une réflexion intéressante sur le rôle que les nôtres attendent de nous et le poids qu’il représente, la façon aussi de s’en détacher ou de l’assumer. Les espoirs mis en nous par nos parents et l’envie de ne pas décevoir. Même si…

Mais définitivement, je ne croche pas plus que ça. Pour moi, c’est un petit roman à lire à la plage ou dans le transat dans le jardin, tranquilou.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :