Il a jamais tué personne mon papa, Jean-Louis FOURNIER

téléchargement

 

Il était docteur, le papa de Jean-Louis Fournier. Un drôle de docteur qui s’habillait comme un clochard, faisait ses visites en pantoufles et bien souvent ne demandait pas d’argent. Ses patients lui offraient un verre. Il n’était pas méchant, seulement un peu fou quand il avait trop bu; il disait alors qu’il allait tuer sa femme. Un jour il est mort: il avait quarante-trois ans. Longtemps après, son fils se souvient. A petites touches, en instantanés, il trace le portrait de ce personnage étonnant, tragique et drôle à la fois. Il a appris, en devenant grand, l’indulgence. Et qu’il ne faut pas trop en vouloir à ceux qui, plus fragiles, choisissent de « mauvais » moyens pour supporter l’insupportable. Il en résulte un livre drôle et poignant qui a bouleversé des dizaines de milliers de lecteurs.

Un petit livre à l’humour cynique, comme Jean-Louis Fournier sait si bien le faire. Un joli hommage à son père.

Lu d’une traite (142 pages dans la version Livre de Poche), comme les autres. Inutile de dire que j’aime beaucoup les livres de Jean-Louis Fournier.

Comme dans « Veuf  » ou « Où on va, papa? », une tragique et douloureuse déclaration d’amour, ici à son père parti trop tôt, dont il excuse si joliment les maladresses et les manquements, et souligne l’affection et les jolis souvenirs.

Je ne saurais qu’en conseiller vivement la lecture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :