Le mardi sur son 31 #19

003379680

 

Avec un petit peu de retard, je reprends ce rendez-vous hebdomadaire que j’aime bien. J’ai cruellement manqué de temps depuis quelques semaines. Alors voilà:

« J’ai négocié le fait d’avoir toujours mon portable branché à portée de la main sur une table roulante transformée en pupitre. Autant je peux gueuler pour qu’on ferme la porte, autant je deviens doux et charmeur, s’il le faut, pour qu’on laisse mon clavier près de moi. C’est la nécessité qui fait le diplomate. »

Bon rétablissement, Marie-Sabine ROGER, Babel, p.31

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :