Délivrance, Jussi ADLER OLSEN

delivrance

Au fin fond de l’Ecosse, une bouteille ancienne en verre poli est longtemps restée sur le rebord d’une fenêtre. Personne ne l’avait remarquée, pas plus que le message qu’elle contenait: un appel au secours, écrit en lettres de sang… Envoyée par la police anglaise à Copenhague, la mystérieuse missive atterrit entre les mains de Morck et de son équipe. Son déchiffrage révèle qu’elle provient de deux garçons  qui auraient été kidnappés dix ans plus tôt. Chose étrange: leur disparition n’a jamais été signalée…

Ce troisième opus est aussi bon que les précédents. Décidemment, j’aime de plus en plus retrouver la fine équipe du Département V.

Jussi Adler Olsen  produit un troisième volet toujours aussi efficace. Il dénoue savamment une intrigue complexe, avec un parfait dosage du suspens. Il n’y a pas de temps mort, c’est très bien mené, le mystère s’épaissit au fil des pages avant de trouver sa justification.

On part d’une bouteille à la mer qui atterrit miraculeusement sur le bureau de Morck après être restée des années oubliée sur le rebord d’une fenêtre d’un commissariat écossais. Le policier qui l’avait récupérée étant décédé, elle est restée là, faisant partie du paysage. Jusqu’à ce que cela interpelle une policière. Et qu’elle arrive sur le bureau de notre inspecteur. Qui va tirer les fils de cette stupéfiante histoire un à un… Cette bouteille contient un SOS en grande partie effacé et des traces de sang. Après avoir apprécié le sérieux de cette trouvaille, à force de patience, l’équipe va petit à petit reconstituer le message. Et en rechercher l’auteur, qui n’a jamais officiellement disparu.

Il m’a été impossible de lâcher ce livre. Au point que je l’ai dévoré en trois jours, moi qui manque de temps en ce moment pour lire comme je l’aimerais (ma PAL ne baisse pas assez vite, bien au contraire…). J’ai hâte de me plonger dans Dossier 64 et L’effet papillon.

88164116_o

Dans le cadre du Challenge Thrillers et Polars 2014-2015 de Canel

Publicités

4 responses to “Délivrance, Jussi ADLER OLSEN

  • manue

    Salut,
    merci d’être passée sur mon blog !
    Oui c’est un classique que souvent on lit au collège ou quand on est jeune par curiosité.
    Si tu le relies et que tu en fais la chronique sur ton blog n’hésite pas à me le dire je serais contente de savoir ce que tu en a pensé.

    Pour les deux autres (le fauteuil hanté et la poupée sanglante) je ne les connais pas. Par contre le parfum de la dame en noir je compte le lire le mois prochain. J’ai crée une sorte de rendez-vous littéraire, le but est de lire un livre par mois qui comprend une couleur. Ce mois-ci c’était la couleur jaune (d’où ma chronique « le mystère de la chambre jaune »), le mois prochain je pense lire « le parfum de la dame en noir » (ça sera pour la couleur noir).

    Je fais la chronique la plus part en début de mois (pour pas oublier) donc si tu as envie de revenir pour découvrir ma chronique n’hésite pas !!

    Merci encore de ton commentaire et de ta visite.

  • Lysée

    Bien sur, je viendrais très volontiers lire ta chronique.

    A très vite!

  • audreyreadings

    Merci d’être passée sur mon blog!

    Cet auteur, je le vois beaucoup en ce moment, y compris encore aujourd’hui au furet, et il m’intéresse beaucoup. Je ne sais pas encore par lequel commencer mais je vais y réfléchir 🙂

    • Lysée

      Il faut mieux les lire dans l’ordre (Miséricorde /Profanation /Délivrance / Dossier 64 / L’effet papillon). L’histoire est différente à chaque fois, mais il y a une trame de fond qui suit les personnages principaux.

      Bonne lecture…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :