Le mardi sur son 31 #8

logo-mardi-31 Cette semaine, j’ai entamé un pavé (808 pages). M’est avis que la phrase de la semaine prochaine proviendra aussi de ce livre:
« Il pressa deux doigts contre ses yeux – scintillements de sang sur le noir des paupières – avant de parcourir la pièce avec attention: sommairement meublée, mais elle s’ouvrait sur le large, une vue sans vis-à-vis, un terre-plein gazonné, des bâtiments bas à une bonne cinquantaine de mètres, et la mer au loin…»
Fatale lumière, Laurent BOTTI, France Loisirs, p.31

Botti-Laurent-Fatale-Lumiere-Livre-294981165_ML

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :