Le quatrième mur, Sorj CHALANDON

9782253179825-T

L’idée de Samuel était belle et folle: monter l’Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camp un fils ou une fille pour en faire des acteurs. Puis rassembler ces ennemis sur une scène de fortune, entre cour détruite et jardin saccagé. Samuel était grec. Juif, aussi. Mon frère en quelque sorte. Un jour, il m’a demandé de participer à cette trêve poétique. Il me l’a fait promettre, à moi, le petit théâtreux de patronage. Et je lui ai dit oui. Je suis allé à Beyrouth le 10 février 1982, main tendue à la paix. Avant que la guerre ne m’offre brutalement la sienne.

Un roman coup de poing.

Autant j’ai eu du mal avec la première partie du récit, mettant en place les personnages et leur vécu, autant dès que je suis entrée dans la partie parlant de la guerre et de la réalisation du projet de Samuel, je n’ai plus réussi à décrocher. C’est d’une violence inouïe. Et en même temps la volonté de monter cette pièce est chargée d’espoir. Et la partie est loin d’être gagnée. Du fait du sujet déjà (Antigone, quoi!), et de la difficulté à réunir les différents camps, des gens qui en dehors du projet n’auraient aucune hésitation à s’entretuer, chacun étant l’ennemi des autres. Les images de la guerre y sont intenses, le lecteur n’est pas épargné. Il n’y a pas de recul: le narrateur est plongé dans l’enfer, vit les choses comme elles arrivent, et nous aussi. Il éveille des sentiments divers et contradictoires, comme le narrateur les ressent, sans jamais pour autant prendre parti. Il a de la tendresse pour chacun de ses acteurs, tout en condamnant les agissements de chacun des camps.

Et puis l’Antigone d’Anouilh a été aussi pour moi, à une autre époque, une lecture coup de cœur (et pourtant le théâtre, c’est pas du tout ma tasse de thé). J’ai eu il y a quelques années beaucoup de tendresse pour cette jeune fille.

En bref, ce livre m’a secouée; je ne regrette en rien cette lecture.

Publicités

One response to “Le quatrième mur, Sorj CHALANDON

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :