Les enfants de cendres, Kristina OHLSSON

13643742

 

Au milieu d’un train bondé, une petite fille disparaît. en dépit d’une centaine de témoins potentiels, personne n’a remarqué quoi que ce soit. Sa mère était descendue sur le quai pour passer un coup de fil, et n’a pu regagner le train à temps. Affolée, elle a alerté les contrôleurs qui ont gardé un œil sur l’enfant endormie. Pourtant, à l’arrivée à Stockholm, la fillette s’est volatilisée. On ne retrouve que ses chaussures sous la banquette…

Je reste sur une impression mitigée.

L’histoire est prenante et bien menée. C’est le premier roman de l’auteur et c’est plutôt pas mal. Mais…

Le dénouement est pour le moins très expéditif. Il tient en quelques pages. On passe complètement sur les motivations du tueur et un certain nombre de questions ne trouvent pas de réponse. Certains aspects de l’histoire auraient mérité d’être un peu plus creusés, comme le personnage d’Aron, sa relation aux femmes et les liens patiemment tissés avec Jelena. La conclusion de ce roman est beaucoup trop rapide et abrupte. Je ne la trouve pas cohérente avec le déroulement de l’intrigue.

 

Publicités

2 responses to “Les enfants de cendres, Kristina OHLSSON

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :