Le cauchemar de l’aube, Frédéric DARD

41U6dWs9fzL__SY445_

 

Philippe Haruet a rencontré Madalenia par accident. Un accident de voiture à la suite duquel il renonce à rentrer à Paris, épouse la jeune fille et s’installe dans le sud de la France. La vie est pauvre mais heureuse, jusqu’au jour où une nouvelle voisine fait son apparition. Bien que riche, elle a décidé de vivre à la campagne dans les conditions les plus misérables qui soient. Sa fille, censée l’accompagner, demeure invisible. Très vite, elle devient l’objet de tous les fantasmes.

Les romans de Frédéric Dard sont toujours une surprise. Aucun ne ressemble à l’autre.

Philippe et son épouse vendent  aux touristes de passage, au bord de la route, les poteries faites par le père de Madalenia. La vie est tranquille, une routine paisible s’installe. Jusqu’à ce que la propriété en ruines qui jouxte leur maison trouve preneuse. Une femme emménage là avec sa fille. Fille qu’on ne voit jamais. Et son mari? Où est-il son mari? Il brille par son absence. Une nouvelle voisine dont le choix de vie suscite beaucoup de questions.

Comme toujours, Frédéric Dard excelle.  J’adore.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :