Les papillons rêvent-ils d’éternité?, Sandra LABASTIE

1219489

« Cette journée du 1er janvier, la première de la dernière année du monde, il s’est passé quelque chose de spécial entre nous, les élus. C’était comme au printemps, quand on devient joyeux sans comprendre pourquoi. C’est la dernière année de souffrance, a dit papa. Bientôt, on sera libérés. »

Les saisons se succèdent et les croyants se préparent à la fin des temps. Parmi eux, une jeune fille de 13 ans contemple la condition humaine dans ses craintes et ses obsessions, dans sa surprenante capacité d’imagination pour triompher d’une vie sans espérance.

L’histoire est racontée par une adolescente. Ses parents sont des croyants rigides qui se préparent à la fin du monde (tu sais, le calendrier maya, l’apocalypse, tout ça, ça te rappelle quelque chose? Voilà.) Elle mène par conséquent une vie simple et effacée, et se retrouve en marge des autres. Elle est enfermée dans des interdits et un carcan religieux très lourd, mais qui l’amèneront à s’interroger et à prendre un peu de recul par rapport à l’instruction reçue et aux obligations échues aux élus.

Je suis un peu déçue. Le récit reste trop enfantin, trop terre à terre. Je m’attendais à un peu plus de profondeur. Je reste sur ma faim.

 

Publicités

2 responses to “Les papillons rêvent-ils d’éternité?, Sandra LABASTIE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :