Profanation, Jussi ADLER OLSEN

cvt_Profanation_2254

Sur le bureau de l’inspecteur Carl Morck, chef du département V, le dossier d’un double meurtre commis en 1987 et impliquant une bande de fils de famille, innocentée par les aveux « spontanés » d’un des leurs. Morck s’aperçoit que l’affaire a été hâtivement bouclée et décide de reprendre l’enquête. Cercles fermés des milieux d’affaires, corruption au plus haut niveau, secrets nauséabonds de la grande bourgeoisie… Adler-Olsen mêle suspens implacable et regard acerbe sur son pays.

J’avais beaucoup aimé le premier, celui-ci est très bon aussi. J’adore.

L’histoire est assez bien résumée. Il y a cette bande d’enfants de la bonne société qui aime persécuter leurs condisciples. Qui prennent goût à la violence. Et deviennent carrément accro au meurtre. Au milieu de ce groupe, il y a Kimmie, qui jouit de ces séances de passage à tabac. Ils ont tué deux jeunes de leur milieu et l’un d’eux se dénoncera pour le groupe. Enquête bâclée, affaire étouffée. Quand Morck reprend le dossier, un des membres de la bande est mort et Kimmie a disparu, devenue SDF mais gardant un œil sur ses anciens amis et bourreaux. Parce qu’elle veut sa vengeance.

J’aime beaucoup beaucoup. L’équipe d’enquêteurs est tout ce qu’il y a de plus atypique, le rythme est soutenu, on ne s’ennuie pas une seconde (enfin, du moins, moi, je ne me suis pas ennuyée) (d’autres diront peut être le contraire). Le suspens est bien distillé. Comme dans Miséricorde. La recette est la même et fonctionne aussi bien. Je vais vite commander le troisième volume.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :