Seul le silence, R.J. ELLORY

seul-le-silence

 

Joseph a douze ans lorsqu’il découvre dans son village de Géorgie le corps horriblement mutilé d’une fillette assassinée, victime d’une longue série qui laissera longtemps la police impuissante. Des années plus tard, lorsque l’affaire semble enfin élucidée, Joseph décide de changer de vie et de s’installer à New York pour oublier les séquelles de cette histoire qui l’a touché de trop près. Lorsqu’il comprend que le tueur est toujours à l’oeuvre, il n’a d’autre solution, alors que les cadavres d’enfants se multiplient, que de reprendre une enquête qui le hante.

 

Le héros est obsédé, hanté par son enfance et les évènements tragiques qui l’ont échelonnée. Il devient écrivain, pour exorciser son passé, les images qui pèsent sur sa vie. Il tente par son roman de vaincre les peurs qui le tenaillent depuis l’enfance. Il est figé entre réalité, horreur et morale.

Joseph a douze ans quand son père meurt. Il est donc élevé seul par sa mère, dans une petite ville de Géorgie, sous la protection bienveillante de son institutrice qui a déjà décelé son talent. C’est alors qu’une fillette est retrouvée sauvagement assassinée. Puis une seconde, et une troisième. Le début d’une longue série. Et puis, les évènements s’enchainent: les esprits qui s’échauffent, la liaison de sa mère et du voisin, la mort de la fillette qu’il a juré de protéger, le départ des voisins et amis, l’internement de sa mère, la perte de sa femme et de son enfant, …. Et puis ces meurtres qui ne cessent pas.

Bref, nous suivons notre héros pendant plus de 30 ans de sa vie et de sa quête. Un flot d’injustices et de nombreux rebondissements.

Le 4ème  de couv est un peu trompeur: l’intrigue policière n’est pas le sujet principal de ce roman. Mais c’est un très bon livre à mon sens, prenant. Juste un petit bémol: la fin est peut être un petit peu abrupte.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :