Mine de rien, Patricia WENTWORTH

mine-rien-polar-patricia-wentworth-L-Yyow_Q

 

Quarante-huit heures. C’est le temps qu’il reste à Jervis pour trouver une nouvelle épouse. Une fois ce délai écoulé, l’héritage de son richissime grand-père passera entre les mains de Rosamund, son ex-fiancée et cousine. S’engage alors pour les anciens amants un contre-la-montre mortel où les accidents ne relèvent pas de simples coïncidences…

Certains qualifieront ce récit de roman à l’eau de rose. Personnellement, je trouve que le côté désuet de ce roman écrit en 1932 le rend au contraire très sympathique, attrayant voir même captivant. On a beau se douter dès le départ que l’histoire va bien se terminer, je ne l’ai pas lâché jusqu’à arriver à la dernière ligne. De quoi passer un bon moment.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :